Trump : ''La femme aux cheveux violets a très mal joué''



Battues lundi par le Canada (0-1) en demi-finale des Jeux olympiques de Tokyo, Megan Rapinoe et ses partenaires n'en ont pas moins terminé troisièmes du tournoi, grâce à leur succès arraché ce jeudi face à l'Australie (3-4). Médaillées de bronze, les footballeuses américaines ont pourtant subi une avalanche de critiques émises par un certain Donald Trump.

L'ancien président des États-Unis s'est fendu d'un communiqué particulièrement salé à l'encontre des filles de Vlatko Andonovski, et relayé par L’Équipe : « Si notre équipe de foot, emmenée par un groupe radical de folles de gauche, n'était pas 'woke' (mot utilisé pour désigner la prise de conscience des injustices, que certains conservateurs utilisent avec ironie), elle aurait remporté la médaille d'or au lieu du bronze. »

Du général, Donald Trump est ensuite passé au particulier en visant directement Megan Rapinoe : « La femme aux cheveux violets a très mal joué et passe beaucoup trop de temps à penser à la politique de gauche radicale plutôt qu'à faire son boulot. » Cette dernière n'aura sûrement que faire des déclarations d'un homme qu'elle avait combattu lors des dernières élections, en s'engageant au côté de Joe Biden.

>