Triathlon (relais mixte) : Première médaille pour les Bleus, en bronze derrière la Grande-Bretagne et les Etats-Unis

Le triathlon français ne rentrera pas bredouille de Tokyo ! Après les échecs de, notamment, Cassandre Beaugrand et Vincent Luis lors des épreuves individuelles disputées dans le cadre des Jeux d'été, le collectif tricolore a été au rendez-vous du premier relais mixte disputé dans le cadre des Jeux. Une médaille de bronze qui est, tout simplement, la première remportée par les Bleus aux Jeux en triathlon. Première relayeuse, Léonie Périault a été distancée en natation alors que Jessica Learmonth a mis la Grande-Bretagne sur de bons rails d’entrée. Ressortie de l’eau avec 22 secondes de retard après les 300 mètres de natation, la Tricolore a lâché un peu plus de temps sur les 6,8 kilomètres de cyclisme avant de passer le relais à Dorian Coninx à la cinquième position avec un retard d’une trentaine de secondes sur un quatuor de tête. Ce dernier, moins à l’aise en natation s’est retrouvé dans un groupe avec la Belgique et l’Italie au début du parcours cycliste.


Périault, Coninx et Beaugrand ont limité la casse


Un trio qui a su collaborer pour revenir légèrement sur la tête de course durant le cyclisme mais, à l’avant, la situation a changé quand Jonathan Brownlee a placé un démarrage durant les deux kilomètres de course à pied pour lancer Georgia Taylor-Brown seule en tête. Cassandre Beaugrand, quant à elle, a démarré son relais avec un retard limité à une dizaine de secondes sur le podium, la troisième place étant à ce moment de la course dans les mains des Pays-Bas et de Rachel Klamer. A l’aise en natation, la Française a su rattraper une partie de son retard et aborder le parcours cycliste, son point faible, à la troisième position et au contact de l’Américaine Taylor Knibb. Cette dernière, sans grande surprise, a su prendre plusieurs longueurs d’avance sur Cassandre Beaugrand, qui n’avait toutefois pas dit son dernier mot pour quasiment assurer le podium à l’équipe de France avant le dernier relais assuré par Vincent Luis, parti à 33 secondes d’Alex Yee.


Luis a démarré fort mais Yee était au-dessus


Ce dernier relais, Vincent Luis l’a démarré tambour battant. Le double champion du monde a profité du parcours de natation pour revenir sur Morgan Pearson et ressortir à une vingtaine de secondes de la Grande-Bretagne. Tentant le tout pour le tour, le Tricolore a fait la jonction sur la tête de course au début du parcours de cyclisme mais ces efforts ont ensuite été payés sur le parcours de course à pied. Alors qu’Alex Yee a réalisé une transition plus efficace, Vincent Luis s’est retrouvé face à deux concurrents plus performants dans cet exercice. Le Britannique s’est alors envolé vers la médaille d’or alors que Morgan Pearson, après avoir rattrapé le Tricolore, ne lui a pas laissé le moindre espoir. Nation majeure du triathlon, la Grande-Bretagne remporte ce premier relais mixte de l’histoire des Jeux d'été avec quatorze secondes d’avance sur les Etats-Unis quand l’équipe de France complète le podium à 23 secondes. Après des épreuves individuelles manquées, les Bleus se sont rattrapés de fort belle manière grâce à leur collectif.

JEUX D'ETE DE TOKYO / TRIATHLON
Relais mixte (4x300m de natation, 6,8km de cyclisme et 2km de course à pied) - Samedi 31 juillet 2021
1- Grande-Bretagne (Learmonth/Brownlee/Taylor-Brown/Yee) en 1h23’41’’
2- Etats-Unis (Zaferes/McDowell/Knibb/Pearson) à 14’’
3- France (Périault/Coninx/Beaugrand/Luis) à 23’’
4- Pays-Bas (Kingma/van der Stel/Klamer/van Egdom) à 53’’
5- Belgique (Michel/Van Riel/Barthélémy/Geens) à 55’’
6- Allemagne (Lindemann/Schomburg/Knoll/Nieschlag) à 59’’
7- Suisse (Annen/Salvisberg/Spirig/Studer) à 1’46’’
8- Italie (Steinhauser/Pozzatti/Betto/Stateff) à 2’42’’
9- Australie (Jeffcoat/Hauser/Gentle/Birtwhistle) à 2’46’’
10- Espagne (Godoy Contreras/Alarza/Casillas Garcia/Mola) à 2’50’’
...

>