Serbie : Jokic ne verra pas Tokyo

En vacances depuis dimanche soir et l'élimination des Denver Nuggets par les Phoenix Suns (4-0) en demi-finales de la Conférence Ouest, Nikola Jokic compte bien profiter de son repos le plus longtemps possible. C'est pourquoi celui qui a été élu MVP de la saison régulière, après avoir disputé 72 matchs sur 72 possibles, a annoncé ce mardi qu'il ne prendrait pas part au Tournoi de qualification olympique avec son pays.

La Serbie doit en effet disputer un TQO à domicile, à Belgrade, du 29 juin au 4 juillet, avec la République dominicaine et la Nouvelle-Zélande dans son groupe (et Porto Rico, l'Italie et le Sénégal dans l’autre groupe pour croiser en demi-finales, et seul le vainqueur du tournoi verra Tokyo, où il sera placé dans le groupe B avec l'Australie et le Nigéria), mais son pivot de 26 ans sera absent. « À mon plus grand regret, et malgré ma volonté, je dois annoncer que je ne pourrai pas jouer avec l’équipe nationale. Mon corps a besoin d’un long moment de repos pour récupérer. Je dois l’accepter. Je suis sûr que les gars ont les qualités pour faire un résultat sans moi", a écrit Nikola Jokic dans un communiqué.


Jokic avait déçu à la Coupe du Monde 2019

C'est donc un gros coup dur pour la Serbie, qui va devoir se passer de son meilleur joueur, qui a tourné à 26,4 points, 10,8 rebonds et 8,6 passes de moyenne cette saison. Cependant, la présence de Jokic à la Coupe du Monde 2019 n'avait pas permis à la Serbie de dépasser les quarts de finale. Avec son pivot loin d'être dans sa meilleure forme physique, qui a tourné à 11,5 points, 7,5 rebonds et 4,8 passes de moyenne, la Serbie avait été éliminée en quarts de finale par l'Argentine (97-87). Mais avec des joueurs comme Bogdan Bogdanovic, Nemenja Bjelica ou Boban Marjanovic (s’ils confirment leur présence), les vice-champions olympiques 2016 semblent avoir les moyens de se sortir de ce TQO et d’aller à Tokyo.

>