Nibali abandonne pour préparer les JO

Classé à la 33eme place du Tour de France après quinze étapes, à 1h07 de Tadej Pogacar, Vincenzo Nibali n’ira pas plus loin. Le coureur italien, dont le meilleur résultat sur ce Tour 2021 aura été sa onzième place dimanche à Andorre, a annoncé, sans surprise, qu’il ne prendrait pas le départ de la 16eme étape mardi, afin de préparer les Jeux Olympiques de Tokyo, où l’épreuve de course en ligne est prévue pour le 24 juillet. « Dimanche, dans la dernière montée, il n’y avait pas d’entente dans l’échappée, c’était une confrontation personnelle entre les meilleurs. Mais c’était une bonne journée, on a couru de façon agressive avec l’équipe, comme depuis le départ. Définitivement, c’était un bon test avant de quitter la course, explique le vainqueur du Tour de France 2014 sur le site de son équipe Trek Segafredo. J’ai couru un Tour différent par rapport aux autres années, mais similaire à celui de 2016 avant Rio (il avait fini 30eme, ndlr). Le Tour permet de se comparer avec les meilleurs. Je pense que c’était la meilleure façon pour moi d’atteindre ma forme optimale pour Tokyo. Les sensations sont bonnes, mais pour une course comme les JO, vous avez besoin d’une équipe entière au top. Je suis sûr que mon coéquipier Ciccone (également chez Trek-Segafredo mais qui n’est pas présent sur le Tour, ndlr) sera un coureur-clé pour l’équipe. »

Nibali tout près de la médaille en 2016


A Tokyo, Vincenzo Nibali (36 ans) va participer à ses quatrièmes Jeux Olympiques, après avoir terminé 15eme du contre-la-montre en 2008 à Pékin, 101eme de la course en ligne en 2012 à Londres et avoir été contraint à l’abandon en 2016 à Rio, après avoir chuté dans la dernière descente alors qu’il était dans le trio de tête. Dans douze jours, Nibali retrouvera des coureurs comme Pogacar, Roglic, Martin, Dumoulin…, sur un circuit difficile autour du Mont Fuji. Cette course cycliste olympique, au lendemain de la cérémonie d’ouverture, sera à coup sûr l’un des grands moments du début des JO !

>