Kayak (H) : Neveu seulement sixième de la finale


L'équipe de France de canoë-kayak slalom rentre bredouille de Tokyo ! Dernière chance de médaille ce vendredi au Centre de slalom de Kasai, Boris Neveu a échoué en finale alors qu'il avait montré de très belles choses en demies. Parti avant-dernier, le Palois de 35 ans a terminé son parcours en 97"18 mais il a touché deux des 25 portes à franchir, ce qui lui a valu une pénalité de quatre secondes. Il n'aura toutefois pas trop de regrets à avoir, car même sans cette pénalité, Neveu aurait terminé au pied du podium, pour quatre centièmes. C'est donc un nouvel espoir de médaille qui s'envole ce vendredi pour la délégation française, dont le compteur est toujours bloqué à onze. Et pour l'équipe de France de canoë-kakyak, c'est une petite remise en cause qui s'annonce avant les JO de Paris, dirigés par la légende du canoë Tony Estanguet, dans trois ans. Si Neveu a échoué, ce n'est pas le cas de celui qui l'avait devancé en demi-finales, le Tchèque Jiri Prskavec qui, après avoir décroché le bronze à Rio, s'offre l'or olympique en ayant survolé la finale. Il devance de plus de trois secondes le Slovaque Jakub Grigar et de plus de cinq secondes l'Allemand Hannes Aigner.





Si vous avez manqué les demi-finales :






La première médaille française en canoë-kayak va-elle tomber ce vendredi ? On le saura rapidement. Toujours est-il que Boris Neveu a trois chances sur dix de monter sur le podium, puisqu'il disputera la finale du kayak, à partir de 9h00 (heure française). Le Palois de 35 ans, champion du monde 2014, qui dispute ses premiers Jeux Olympiques après avoir échoué à se qualifier en 2012 et 2016 dans cette discipline à un seul représentant par pays, ne s'est pas manqué en demi-finales, signant le deuxième chrono en 94"86, sans la moindre pénalité de temps. Parti seizième sur vingt, il a pris la tête du classement, mais pas pour longtemps, puisque le dossard 17, le Tchèque Jiri Prskavec, médaillé de bronze en 2016, lui est passé devant dans la foulée, en réussissant 92"29, avec deux secondes de pénalité. Boris Neveu partira donc en deuxième position de la finale, et tous les espoirs sont permis ! A noter l'élimination du vice-champion olympique en titre, le Slovène Peter Kauzer, seulement douzième de ces demi-finales, et la cinquième place du natif de Tahiti, Lucien Delfour, qui porte les couleurs de l'Australie depuis 2014.

>