JO 2020 : Public pas encore sûr d'être présent, tests quotidiens pour les athlètes... La préparation des Jeux reste perturbée

La pandémie de coronavirus n'en finit décidément plus de perturber la préparation des Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon, qui se dérouleront du vendredi 23 juillet au dimanche 8 août prochains. Ce vendredi, les organisateurs du prestigieux événement ont communiqué sur plusieurs points précis. Tout d'abord, ils ont indiqué avoir repoussé, pour le mois de juin prochain, leur décision concernant l'accueil ou non d'un public local, alors qu'elle était pourtant attendue pour ce mois-ci. Si la réponse s'avérait positive, alors le public devrait venir masqué et ne pourrait acclamer les athlètes, toujours selon les organisateurs. Pour rappel, aucun spectateur étranger ne sera accueilli pour l'événement, d'après une décision prise au mois de mars dernier. Une décision sans précédent et qui rendra ainsi cette édition particulièrement historique.

L'organisation assure de la tenue des JO


Depuis ce dimanche, Tokyo ainsi que trois autres départements japonais sont repassés en état d'urgence, et pour la troisième fois déjà, en raison de l'augmentation de cas de Covid-19. Un élément qui oblige les manifestations sportives à se dérouler à huis clos. Il a également été annoncé que les sportifs qui seront présents pour les Jeux seront testés quotidiennement, alors qu'à l'origine, il avait été prévu que ces fameux tests soient effectués seulement tous les quatre jours. Malgré tous ces éléments et la situation sanitaire actuelle dans le pays, les organisateurs ont également assuré, ce mercredi, que ces JO allaient bien avoir lieu. C'est ce qu'a indiqué Seiko Hashimoto, la présidente du comité d'organisation, dans des propos relayés par l'AFP : « La question est de savoir comment organiser des Jeux sûrs. » Toujours est-il que la population locale reste particulièrement inquiète quant à la tournure des événements. A une grande majorité, les Japonais sont favorables à un nouveau report de ces JO voire même à une annulation. Pour tenter de les rassurer, des « manuels » (Playbooks) parlant des strictes mesures antivirus sont prévus.


>