Jeux Paralympiques : L'argent pour Daviet, Chalençon manque le podium, Bochet a raté sa dernière

Panoramic


Benjamin Daviet a manqué de peu la passe de trois ! Sacré en sprint de ski de fond et sur l’individuel en biathlon, le Français a échoué lors du 12,5km en ski de fond pour un peu plus d’une seconde face au Chinois Chenyang Wang. Admettant avoir réalisé une « course de costaud », Benjamin Daviet a toutefois assuré qu’il n’avait « pas les sensations de fou d'hier (vendredi) » et être « un peu fatigué, après une nuit compliquée ». « Je ne suis pas parti trop fort, j'ai réussi à accélérer de tour en tour, a-t-il ajouté dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. On ne peut pas tout gagner non plus. » Il reste le relais, pour lequel les Bleus se montrent ambitieux. « C'est notre course depuis 2014, on est toujours transcendé, on a envie de ramener cette grosse médaille pour toute l’équipe », a confié Benjamin Daviet.


Chalençon manque de peu le podium


L’équipe de France de ski de fond n’a pas été en mesure d’apporter une deuxième médaille avec Anthony Chalençon. Quatrième lors du sprint, il a terminé la course réservée aux déficients visuels à la quatrième place, avec un retard légèrement supérieur à sept secondes du podium. « On est parti bien, on a essayé de tenir le rythme. Sur les troisième et quatrième tours, je pense que ça a baissé un poil mais on refait un bon dernier tour, à la bataille avec les autres. Ils en avaient un peu plus que nous et ça bascule du mauvais côté ». Mais deux chutes ayant plombé sa progression. « Des petites erreurs de non-lucidité, a-t-il confié. J'étais à bloc, on est sur le fil. Il suffit d'une petite erreur, un bâton entre les skis et ça tombe un peu. Mais on est aux Jeux, il faut attaquer vraiment si on veut monter sur le podium. »


Bochet termine sur une fausse note


Marie Bochet, quant à elle, a conclu sa toute dernière course aux Jeux Paralympiques sur une ultime déception. Médaillée d’argent lors du Super-G sur les pistes de Yanqing, la native de Chambéry espérait aller chercher une dixième médaille lors des Jeux Paralympiques. Placée au terme de la première manche, Marie Bochet est allée à la faute lors de la deuxième et n’a ainsi pas pu voir la ligne d’arrivée. « Le chemin était beau. Je ne sais plus si je pleure de tristesse, de déception, de mélancolie, de frustration, j'en sais rien, a-t-elle confié après sa course. Je ne pensais vraiment pas vivre tout ça ici. Je suis allée avec tout mon coeur et mes tripes sur cette seconde manche. J'avais envie que ça passe, juste pour me dire que le ski était là, que j'étais capable de le faire. Mais ça ne passe pas. » Marie Bochet voit ainsi sa carrière aux Jeux Paralympiques s’achever sur huit médailles d’or et une médaille d’argent.

>