Jeux d'hiver de Pékin : L'allumage de la flamme prévu ce lundi



Les Jeux Olympiques d’hiver de Pékin connaîtront un premier démarrage ce lundi. Comme le veut la tradition, c’est sur le site antique d’Olympie que la flamme olympique sera allumée par les rayons du soleil à l’occasion d’une cérémonie devant débuter à 10h30. Toutefois, à 109 jours de la cérémonie d’ouverture prévue dans le « Nid d’oiseau » ayant déjà accueilli les festivités des Jeux d’été en 2009, c’est à huis clos que le relais de la torche pourra démarrer. « A cause de la situation liée à la pandémie de coronavirus, la cérémonie se tiendra dans un respect strict du protocole sanitaire local », a confirmé par l’intermédiaire d’un communiqué le Comité International Olympique (CIO). Une absence de spectateurs qui aura lieu pour la troisième fois après 1984, en raison de l’opposition des organisateurs au côté commercial des Jeux Olympiques de Los Angeles, et 2020 en raison du contexte sanitaire.


La flamme quittera la Grèce sans tarder


Les seuls spectateurs autorisés seront les représentants du CIO, des Comités Olympiques Grec et Chinois, de la présidente de la République Hellénique Katerina Sakellaropoulou ainsi que Thomas Bach, président du CIO. Un contexte sanitaire qui a également poussé les organisateurs locaux à revoir en profondeur le dispositif habituellement mis en place. Alors que la flamme olympique démarre son périple vers la ville-hôte des Jeux Olympiques par la traversée de nombreuses villes grecques avant de rejoindre Athènes et le Stade Panathénaïque, avec des athlètes et de artistes qui se relayent pour porter la torche. Pour Pékin 2022, la flamme olympique ira directement dans la capitale de la Grèce, où elle passera la nuit avant la transmission aux officiels chinois qui la ramèneront à Pékin dans un temps record. En effet, seul deux relayeurs, un venant de Grèce et l’autre de Chine, porteront la flamme qui quittera le territoire héllénique moins de 24 heures après son allumage.

>