Escrime (H) : Désillusion pour les épéistes

C'est une défaite que l'on n'avait pas vu venir ! Si les fleurettistes françaises ont écrit une page d'histoire jeudi en décrochant la première médaille tricolore dans la discipline depuis 1984, l'équipe de France masculine d'épée est passée totalement à travers, alors qu'elle avait remporté la médaille d'argent en 2000, et la médaille d'or en 2004, 2008 et 2016 (l'épreuve n'était pas au programme olympique à Londres en 2012). Les Bleus ont été éliminés dès les quarts de finale par le Japon, sur le score de 45-44 ! Emmenés par le champion olympique 2020 Romain Cannone, le champion du monde 2018 Yannick Borel et le champion du monde par équipes 2019 Alexandre Bardenet, l'équipe de France n'a jamais réussi à se détacher des Japonais et s'est finalement inclinée sur la dernière touche.


Borel déçoit encore, les Bleus cinquièmes au final


Borel avait pourtant mis les Bleus sur la bonne voie en remportant le premier assaut 5-3 contre Yamada, puis Cannone a été contraint au nul contre Kano (9-7 au total) avant que Bardenet ne domine Uyama d'une touche (15-12). Cannone, sur qui les Français comptaient forcément beaucoup, a perdu le premier assaut des Bleus lors du quatrième, 3-5 contre Yamada, et le Japon a recollé à 18-17. Borel a redonné trois touches d'avance à la France en battant Uyama 25-22, mais Bardenet s'est ensuite incliné contre Kano, qui a remis le Japon à égalité (27-27). La France a de nouveau repris l'avantage, grâce à Cannone, vainqueur d'Uyama (35-33), puis Yamada a ramené le Japon à -2 contre Bardenet (38-36), avant que Borel, déjà décevant lors de l'épreuve individuelle, ne s'incline 6-9 lors du dernier assaut contre Kano, encaissant notamment la touche finale à 44-44. Quelle déception ! Les Bleus ont ensuite dû se remettre de leurs émotions pour disputer les matchs de classement pour la 5eme-8eme place. Et cela s'est bien passé, avec une victoire 45-37 contre la Suisse puis 45-39 contre l'Ukraine, et donc une cinquième place finale. Mais cela ne les consolera pas.

>