Cyclisme sur piste : Thomas a tout perdu dans les derniers tours

Désillusion pour Benjamin Thomas ! Alors qu'il était bien parti pour décrocher la médaille de bronze de l'omnium, cette discipline qui réunit quatre épreuves différentes, le champion du monde 2017 et 2020 a tout perdu dans les deux derniers des 100 tours au programme de la dernière épreuve, la course aux points. Le Français, qui était alors troisième au classement général derrière le Britannique Matthew Walls et l'Italien Elia Viviani, a vu le Néo-Zélandais Campbell Stewart tout donner pour prendre un tour à la concurrence et donc se voir octroyer 20 points supplémentaires. Des points qui ont fait toute la différence, puisque le Néo-Zélandais s'est emparé de la médaille d'argent (129 points), éjectant du podium Benjamin Thomas (118pts), qui semblait complètement cuit en fin de course. Walls (153pts) et Viviani (124pts) prennent respectivement l'or et le bronze.

Thomas avait déjà craqué dans la course éliminatoire


Benjamin Thomas (25 ans) avait débuté sa quête de médaille par la course-scratch, où il avait terminé deuxième derrière le Britannique Matthew Walls (40 points). Ce résultat avait permis au Tricolore d'empocher 38 points. Un peu plus tard, à l'occasion de la course tempo, le champion du monde en titre avait engrangé trois points sprint et 23 au total à l'arrivée. Soit le second meilleur résultat après le Néerlandais Jan Willem van Schip (30 points). Au général, Benjamin Thomas occupait alors la tête du classement en compagnie du Britannique et du Batave cités précédemment (76 points chacun). De bon augure pour la suite. Mais sur la course éliminatoire, où chaque coureur terminant dernier des sprints successifs était éliminé, Thomas n'a pu faire mieux que sixième et a perdu deux places au classement général, pour occuper la troisième, avec 106 points, derrière le Britannique Matthew Walls (114) et le Néerlandais Jan Willem van Schip (110).


Pas de miracle pour Vigier


Médaillé de bronze en vitesse par équipes deux jours plus tôt, le cycliste sur piste Sébastien Vigier concourt ce jeudi en individuel. Opposé au Britannique Jack Carlin en huitième de finale, le Français a perdu assez nettement face à un coureur plus puissant. Néanmoins, le champion d'Europe 2017 s'est bien rattrapé par la suite en course de repêchage. Contre le Néo-Zélandais Sam Webster et le Malaisien Muhammad Shah Firdaus Sahrom, Sébastien Vigier s'est imposé et a ainsi composté son ticket pour les quarts. Sa tâche s'annonçait toutefois particulièrement relevée face au Néerlandais Jeffrey Hoogland, quadruple champion du monde dans diverses disciplines, et il n'y a pas eu de miracle. Hoogland a remporté les deux manches sans trop trembler, mettant ainsi un terme au parcours du Français de 24 ans.


Déception pour Gros


En keirin féminin, déception en revanche pour Mathilde Gros, le grand espoir du cyclisme sur piste français. La pistarde de 22 ans n’a pris que la cinquième place de son quart de finale alors que seules les quatre meilleures ralliaient les demi-finales. Aucun repêchage n’était prévu à ce stade de la compétition.

(Avec F.B.)

>