Cyclisme (F) : Le seul billet français pour Tokyo revient à Juliette Labous



La Fédération Française de cyclisme (FFC) a dû faire un choix. En vertu de sa place au classement mondial tenu par l’Union Cycliste Internationale (UCI), la France n’a droit qu’à une seule représentante pour la course en ligne et le contre-la-montre féminins à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo. La FFC a dévoilé ce mardi son choix qui s’est porté sur la championne de France du contre-la-montre, Juliette Labous. Une décision prise par la Commission Consultative des Sélections Olympiques sur proposition du Directeur Technique National Christophe Manin et après avoir obtenu l’accord de Michel Callot, président de la fédération. Membre de la formation DSM et meilleure jeune du Giro Rosa, le Tour d’Italie féminin, en 2019, Juliette Labous fera ses débuts aux Jeux Olympiques les 25 et 28 juillet prochains, respectivement lors de la course en ligne et du contre-la-montre.


Cordon-Ragot prend acte du choix de la FFC


Championne de France de la course en ligne et vice-championne sur le contre-la-montre, Audrey Cordon-Ragot était l’autre candidate à ce billet pour les Jeux Olympiques. Via un message publié via son compte Twitter, la coureuse appartenant à l’équipe Trek-Segafredo n’a pas caché que sa « non-sélection au prochains Jeux Olympiques a évidemment été une déception » et confié que, malgré le fait que « le challenge serait difficile à relever » elle avait « envie d’être au départ » des JO l’été prochain à Tokyo. « J’assume mon choix d’être restée dans une équipe où mon rôle est de soutenir mes leaders et où il m’est plus difficile d’obtenir des résultats personnels, ajoute Audrey Cordon-Ragot. Je me suis battue avec mes armes et je suis restée moi-même, battante, honnête et droite. Je n’ai pas de regrets. » Souhaitant à Juliette Labous « une très belle expérience olympique » et assurant croire « en ses chance de briller à Tokyo », l’ancien quadruple championne de France du contre-la-montre assure qu’elle sera « à fond derrière elle et l’équipe de France ».

>