Coronavirus : La Grande-Bretagne également prête au boycott en cas de maintien des Jeux ?

Chaque jour pousse à croire que les Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon vont être reportés, en raison de la pandémie de coronavirus qui ne cesse de progresser. Différents acteurs du monde sportif notamment poussent dans ce sens. Désormais, ce sont les nations qui affirment qu'elles n'enverront pas leurs athlètes si les dates initiales de l'événement (24 juillet - 9 août) étaient conservées. En effet, après la Canada, ce lundi matin, l'Australie et la Norvège, c'est désormais la Grande-Bretagne qui pousse au boycott de la prestigieuse compétition, en cas de non report.

Les installations sportives britanniques sont fermées


« Si le virus continue de se propager comme le prévoit le gouvernement, je ne pense pas qu'il soit possible d'envoyer une équipe. Je ne vois pas comment les athlètes et l'équipe de Grande-Bretagne pourraient être prêts d'ici là », a confié Hugh Robertson, président du Comité britannique olympique, auprès de nos confrères de Sky Sports. Le Britannique a également mis en avant le fait que les installations sportives sont fermées, comme d'ailleurs bon nombre d'autres pays. Cela empêche donc les sportifs de se préparer et d'être ainsi prêts à temps pour le grand événement organisé tous les quatre ans. Pour Robertson, il est clair que la Grande-Bretagne « rejoindrait le Canada et l'Australie sous peu. »

>