Boxe (H) : Pas de quart de finale pour Sofiane Oumiha en poids léger, non plus pour Bennama en poids mouche

Cinq ans après les triomphes de la « Team Solide », la boxe ne sourit pas à l’équipe de France à Tokyo. Alors que Mourad Aliev a assuré chez les poids super-lourds, Samuel Kistohurry et Maïva Hamadouche ont vu leur participation aux Jeux Olympiques prendre fin très rapidement. Il en est désormais de même pour Sofiane Oumiha dans la catégorie des poids légers. Vice-champion olympique de la catégorie à Rio, le Toulousain s’est incliné dès les huitièmes de finale face à l’Américain Keyshawn Davis. Ce dernier, aux yeux de trois des cinq juges, a dominé la première reprise avant de hausser un peu plus le ton dans la deuxième. Une domination qui s’est matérialisée par un direct du droit qui a mis au sol Sofiane Oumiha. Envoyé au sol, le boxeur tricolore a pu se relever. Toutefois, l’arbitre a décidé de le compter et, avant même d’arriver au terme du compte à rebours, ce dernier a mis un terme prématuré au combat.


Oumiha frustré de la décision de l’arbitre


Sofiane Oumiha n’étant pas, selon lui, en état de reprendre le combat, l’arbitre a donné la victoire à Keyshawn Davis après deux minutes dans cette deuxième reprise. Ne comprenant pas cette décision, le Français a vivement protesté mais le mal était déjà fait. L’Américain se rapproche à une victoire de la médaille, les deux demi-finalistes malheureux étant assurés du bronze en boxe. Pour Sofiane Oumiha, la déception est importante, lui qui espérait faire mieux qu’en 2016 et aller chercher un deuxième podium aux Jeux Olympiques. Mourad Aliev chez les poids super-lourds est le dernier espoir de bien figurer pour l’équipe de France de boxe puisque son compatriote, Billal Bennama, n'a pas su éviter la même issue que Sofiane Oumiha. En huitièmes de finale dans la catégorie -52 kg, le natif d'Albi a été battu aux points (5-0) par le Kazakh Saken Bibossinov. Dominé par son adversaire, il n'a pas su s'imposer sur le ring et les juges ont alors annoncé gagnant à l'unanimité le plus âgé des deux médaillés de bronze aux Championnats du monde 2019, et ce, bien que le poids mouche tricolore se soit vu attribuer un point des juges sur chacun des cinq rounds.

>