Boxe (F) : Hamadouche battue d'entrée




En 2016 à Rio, la France avait remporté six médailles en boxe, dont deux chez les femmes, avec l'or d'Estelle Mossely et l'argent de Sarah Ourahmoune. Cette année, une chose est sûre, aucune boxeuse tricolore ne montera sur le podium. Maiva Hamadouche, la seule Française étant parvenue à décrocher sa qualification pour ces Jeux Olympiques de Tokyo, a été éliminée dès son entrée en lice dans la catégorie des poids légers (57-60kg). Il faut dire que l'Albigeoise de 31 ans n'avait pas eu de chance au tirage en héritant de la Finlandaise de 40 ans Mira Potkonen, médaillée de bronze lors des JO de Rio il y a cinq ans. Et c'est la plus âgée des deux boxeuses qui l'a emporté aux points. Trois juges ont donné la victoire à la Finlandaise (29-27 chacun), un juge a donné la victoire à la Française (29-27 également), alors que le juge n°1 n'a pas réussi à départager les deux combattantes (28-28).

Toujours pas de victoire pour l'équipe de France de boxe


Hamadouche a levé les bras en ciel en signe de contestation après avoir appris la victoire de son adversaire, mais il ne semble pourtant pas y avoir de scandale. Potkonen avait en effet remporté le premier round à l'unanimité des juges, le deuxième avec quatre juges en sa faveur sur cinq, et le troisième avec trois juges contre deux. Après la défaite d'entrée de Samuel Kistohurry samedi chez les 52-57kg, l'équipe de France de boxe n'a donc toujours pas remporté le moindre combat dans ces JO 2020. Ce sera peut-être pour mercredi avec l'entrée en lice de Mourad Aliev chez les +91kg...

>