Athlétisme : Demi-finales réussies pour Martinot-Lagarde et Manga sur 110m haies, McLaughlin bat le record du monde du 400m haies

Sur les huit finalistes du 110m haies à Tokyo, deux seront Français ! Pascal Martinot-Lagarde et Aurel Manga ont, en effet, tout deux validé leur billet à la place et avec la manière ! Arrivé au Japon sans référence solide, « PML » a confirmé que l’absence de pression est quelque chose qui lui sied à merveille ! Alors que le Jamaïcain Ronald Levy a dominé la première demi-finale en 13’’23, le Tricolore a bouclé la distance en 13’’25, signant par la même occasion son meilleur temps de la saison et confirmant sa montée en puissance avant sa deuxième finale olympique, lui qui avait fini quatrième, juste derrière Dimitri Bascou, à Rio. Une première demi-finale qui a vu l’Américain Daniel Roberts ne terminer qu’à la cinquième place et manquer la qualification « C’était une belle course ! C’était plus propre qu’hier (mardi) malgré le fait que c’était plus rapide, a confié Pascal Martinot-Lagarde au micro de France Télévisions. Je pense qu’il faut encore que j’aille à la ligne parce que, juste à ma droite, je me sentais devant Daniel Roberts qui est l’un des favoris. Je me sentais en sécurité et je n’ai pas cassé. C’est dangereux ce que j’ai fait et il ne faudra pas le refaire ! Ça passe mais on est arrivés en paquet. C’est la finale ! Maintenant, plus de calculs ! »


 

Manga également au rendez-vous


Ce dernier avait confié après sa course croire en la qualification d’Aurel Manga à ses côtés… et un bonheur n’est pas venu seul pour l’équipe de France ! Deux fois médaillé de bronze sur 60m haies aux championnats d’Europe en salle, le natif de Paris sera bien au rendez-vous de la finale olympique du 110m haies ce jeudi ! Alors que l’Américain Devon Allen s’est imposé en 13’’18, le Tricolore a une nouvelle fois égalé son record personnel en 13’’24 pour prendre la deuxième place et s’assurer la qualification sans avoir à attendre le résultat de la troisième et dernière demi-finale. « J’égale encore ma meilleure performance, c’est une preuve que je suis en forme. Il serait temps maintenant de faire descendre le chrono, a confié Aurel Manga au micro de France Télévisions à l’issue de sa demi-finale. C’est un peu dommage car je ne suis pas parti mais il reste une course demain (jeudi), c’est la course qu’il faut gagner. Demain (jeudi), je ferai ce qu’il faut. Je suis parti mais, par rapport à ce qu’on est capable de faire sur des départs, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Je peux prendre un meilleur départ et enchaîner encore plus vite. En lançant plus vite la machine, il n’y a pas de raison qu’on aille pas plus vite ensuite. On part de la même ligne et on doit arriver à la même. Ce sont des statuts qu’on peut avoir avant de courir mais ça reste une course comme une autre et le but est de sortir son meilleur jeu pour gagner. »

 

 


 

 

McLaughlin sacrée sur 400m haies avec un nouveau record du monde


A peine 24 heures après le record du monde de Karsten Warholm, Sydney McLaughlin a également affolé le chronomètre lors de la course féminine. Au terme d’un duel très intense avec sa compatriote Dalilah Muhammad, tenante du titre olympique, l’Américaine a mis une petite claque à son propre record du monde. Après les 51’’90 réalisé lors des sélections en juin dernier, la native de New Brunswick a retiré pas moins de 44 centièmes de seconde à sa référence absolue. Sydney McLaughlin s’impose dans cette finale en 51’’46, retirant plus d’une seconde au record olympique de Melaine Walker à Pékin en 2008. Dalilah Muhammad remporte la médaille d’argent en améliorant son record personnel en 51’’58. Révélation européenne de l’année, Femke Bol a assisté à ce duel avec un peu de distance mais elle sera également sur le podium. La Néerlandaise a amélioré le record d’Europe détenu depuis 2003 par la Russe Yuliya Pechonkina en 52’’03 pour aller chercher la médaille de bronze sur cette piste décidément très rapide de Tokyo. En parallèle du décathlon, l’heptahlon a démarré avec la tenante du titre Nafissatou Thiam (2176 points) qui pointe en tête à l’issue des deux premières épreuves mais avec une marge réduite sur l’Américain Erica Bougard (2157 points) et sa rivale Katarina Johnson-Thompson (2138 points). Les qualifications du javelot ont été dominées par l’Indien Neeraj Chopra (86,65m) devant Johannes Vetter (85,64m), grand favori de la compétition.

 


>