Kobe : Un dernier trophée avant la retraite pour Villa

A trente-huit ans, David Villa a choisi de tirer sa révérence. À la suite d’une dernière expérience d’un an au Japon, le brillant attaquant espagnol met fin à sa longue et riche carrière professionnelle. Avant de raccrocher définitivement les crampons, El Guaje n’a pas manqué cependant d’enrichir son palmarès personnel. Ce mercredi, il a participé au triomphe de Vissel Kobé dans la Coupe de l’Empereur face à Kashima Antlers (2-0). Et c’est le tout premier dans l’histoire de ce club. L’ex-Barcelonais a fait une apparition de quelques secondes puisqu’il a remplacé Lukas Podolski à la 92eme minute du match.


Iniesta ne devrait pas tarder à imiter Villa


Ce titre est le 15e de la carrière de David Villa. Il possède l’une des plus belles cartes de visite du football espagnol, avec notamment le titre de champion du monde à son actif en 2010 mais aussi une Ligue des Champions glanée avec le Barça (2011). Il reste aussi le meilleur réalisateur de l’histoire de la Roja en phases finale de Coupe du Monde. Durant son long parcours, il a cumulé plus de 440 buts (clubs et sélection confondues). À noter, pour la petite histoire, Villa a pu soulever sa dernière Coupe avec son compatriote Andres Iniesta. Ce dernier, âgé de 35 ans, ne devrait pas tarder également à dire adieu au monde du football.

>