Montpellier en démonstration

Icon Sport

Une véritable démonstration. Si Patrice Canayer prônait la prudence à l’aube du déplacement de ses hommes dans une salle chambérienne qui ne leur réussit guère depuis 2011, les Montpelliérains n’ont pas fait de prisonniers jeudi soir lors de ce match de clôture de la 4e journée de D1.

Une victoire 35-25 qui s’était déjà dessinée à la pause (18-8) pour des Héraultais battus à Kielce samedi dernier en Ligue des champions et qui avaient surtout à cœur de rebondir après leur revers enregistré à Dunkerque lors de la deuxième levée de ce championnat de France.

"Je suis partagé entre le fait d’être vraiment content de ce qu’on a fait ce soir et les regrets qu’on peut notamment avoir sur le match de Dunkerque, confiait ainsi Michaël Guigou au micro de beIN SPORTS après ce précieux et large succès. Mais tout est allé dans le bon sens ce soir. Vincent Gérard (8 arrêts, ndlr) était exceptionnel, la défense est de plus en plus efficace et on a été patients en attaque."

Meilleur buteur montpelliérain (6 buts, contre 7 pour le Chambérien Jerko Matulic), l’international tricolore peut donc se réjouir de cette victoire qui permet au MHB de revenir, à égalité avec Saint-Raphaël, Nîmes et Cesson-Rennes, à la deuxième place du classement, à deux points du leader parisien, alors que les Chambériens restent eux dans le ventre mou, au huitième rang.


>