Ligue des Champions (F/J12) : A la dernière seconde, Metz prend le meilleur sur Ferencvaros

Les Messines n’ont jamais abandonné et en ont été récompensées. Sur leur parquet des Arènes face à Ferencvaros, les joueuses de Manu Mayonnade ont connu bien des difficultés avant de faire la différence in extremis. Une rencontre que Metz a pourtant su prendre par le bon bout, Marie-Hélène Sajka (5 buts sur 9 tirs) et Astrid N’Gouan (5 buts sur 8 tirs) permettant à leur équipe de prendre trois longueurs d’avance après sept minutes de jeu. Touchées dans leur orgueil, les Hongroises ont immédiatement répondu au défi lancé par les Mosellanes, effaçant leur retard en quatre minutes, profitant des erreurs adverses et des arrêts de Blanka Biro (7 arrêts à 19% d’efficacité). Mais, si Metz a su reprendre deux longueurs d’avance dans la foulée, la fin de première mi-temps a été plus compliquée. Emmené par Anett Kovacs (4 buts sur 5 tirs), Ferencvaros a profité d’un temps faible messin pour conclure les 30 premières minutes de jeu avec trois longueurs d’avance. Le deuxième acte de cette rencontre a vu les deux équipes se rendre coup pour coup avec une constante. Pendant quasiment 29 minutes, Ferencvaros a mené au score.

Metz a terminé très fort pour l’emporter


En effet, les coéquipières d’Antje Angela Malestein (6 buts sur 7 tirs) ont compté jusqu’à quatre longueurs d’avance, écart immédiatement réduit à une seule par Camila Micijevic (3 buts sur 5 tirs) et Laura Kanor (2 buts sur 2 tirs). L’écart entre les deux formations a alors fluctué entre un et trois buts, toujours en faveur de Ferencvaros mais c’est bien Metz qui a mieux fini la rencontre. Menées de deux buts à trois minutes de la fin de la rencontre, les joueuses de Manu Mayonnade ont alors été parfaites en défense. Zita Szucsanszki (3 buts sur 6 tirs) a échoué face à Hatadou Sako (6 arrêts à 23 % d’efficacité) puis Nadine Schatzl (1 but sur 2 tirs) a manqué le cadre alors que Metz a égalisé par Marie-Hélène Sajka après la réduction de l’écart de Debbie Bont (2 buts sur 2 tirs). Sur la dernière attaque, l’attaque messine a poussé à la faute Katrin Gitta Klujber, qui a concédé un jet de sept mètres à la dernière seconde. Tjasa Stanko (4 buts sur 5 tirs) n’a pas tremblé et offert un succès inespéré à Metz (30-29), qui efface la déception de la défaite de deux buts concédée en Hongrie en milieu de semaine. Les Messines conservent ainsi leur deuxième place derrière Rostov-Don, dont le match a été reporté, avec deux points d’avance sur Ferencvaros.



HANDBALL - LIGUE DES CHAMPIONS (F) / GROUPE A
12eme journée - Dimanche 24 janvier 2021
Metz - Ferencvaros : 30-29
Esbjerg - Krim Mercator Ljubljana : 33-23

Reportés à une date ultérieure
Vipers Kristiansand - Bietigheim
Rostov-Don - CSM Bucarest

Classement du Groupe A
1- Rostov-Don 15 points
2- Metz 14
3- Ferencvaros 12
4- CSM Bucarest 11
5- Vipers Kristiansand 10
6- Esbjerg 8
7- Krim Mercator Ljubljana 5
8- Bietigheim 3

>