Le duo Montpellier-PSG s'envole

Le duel se précise. Alors qu’il reste désormais dix journées à disputer, le titre de champion de France devrait se jouer entre deux équipes: le PSG et Montpellier. Troisième à quatre points avant la 16e journée, Saint-Raphaël a en effet craqué en s’inclinant à domicile, face à une surprenante équipe de Créteil (25-29). Benjamin Pavoni écarté à la trêve, Christophe Mazel a permis aux Cristoliens de glaner leur deuxième succès de rang, grâce notamment aux huit buts d’Hugo Descat et à la superbe deuxième période signée Mate Sunjic dans son but, avec 16 arrêts (à 64% !).

Du coup, Montpellier, qui s’est imposé à Sélestat (21-27), et le PSG, qui a corrigé Chambéry (35-23), possèdent respectivement huit et six points d’avance sur les Varois. Face à une équipe alsacienne désormais coachée par Christian Gaudin, les Héraultais ont fait la différence dans les vingt dernières minutes, pour conserver leur rythme de leader. De leur côté, les Parisiens ont effectué une véritable démonstration de force face à Chambéry, quatrième du classement. "On ne relâche rien, il faut qu’on continue dans cet état d’esprit", lâche Thierry Omeyer, au micro de beIN SPORTS. Pour rappel, la confrontation entre les deux équipes est prévue pour le 6 ou 7 mai, dans l'Hérault... 

Pour le reste, Dunkerque, face à Aix-en-Provence (31-23), et Nantes, à Istres (29-32), se sont imposés, et recollent à un point de Chambéry. Du coup, une bataille à quatre - Saint-Raphaël, Chambéry, Dunkerque et Nantes – se dessinent pour les places européennes. En bas du classement, Toulouse continue de s’enfoncer avec une nouvelle défaite face à Nîmes (26-30), et glisse à la douzième place, à trois points de la zone rouge.