Elohim Prandi blessé à coups de couteau mais hors de danger

Panoramic

Le handballeur du PSG Elohim Prandi, convoqué pour la préparation de l'équipe de France à l'Euro-2022 (13-30 janvier), a été blessé à l'arme blanche lors du réveillon de la Saint-Sylvestre à Paris, a appris samedi l'AFP de sources concordantes.

"Elohim Prandi a été victime d'une violente agression la nuit dernière à Paris et a subi plusieurs coups de couteau. Le joueur est actuellement en observation à l'hôpital et son état n'inspire pas d'inquiétude", indique le PSG dans un communiqué.

Une enquête a été ouverte du chef de tentative d'homicide et confiée au 1er district de police judiciaire, a-t-on appris auprès du parquet de Paris. L'agression a eu lieu vendredi soir dans une rue du VIIIe arrondissement, ont indiqué deux sources proches de l'enquête.

Le pronostic vital du joueur n'est pas engagé, selon ces sources, qui n'avaient pour l'heure pas d'autres précisions.

L'arrière gauche aux 10 sélections avec les Bleus s'annonçait comme un homme de base du sélectionneur Guillaume Gille au prochain Euro, organisé du 13 au 30 janvier en Hongrie et en Slovaquie. Même s'il n'avait pu rejoindre le premier module de préparation du 26 au 30 décembre en raison d'un test positif au Covid-19.

 

Après une relâche pour les fêtes du Nouvel An, l'équipe de France championne olympique doit se rassembler à nouveau à la Maison du handball à Créteil à compter de dimanche pour reprendre sa préparation. Mais Elohim Prandi s'oriente désormais vers un forfait pour le tournoi, estime une source ayant connaissance du dossier.

Le joueur de 23 ans formé à Ivry-sur-Seine s'ajouterait à une longue liste d'absents, celles des champions olympiques Timothey N'Guessan, Nedim Remili et Luka Karabatic, tous les trois blessés.

Quant au frère de Luka, Nikola Karabatic, triple champion olympique et star du handball français, il était lui indisponible pour ce premier stage en raison d'une infection au coronavirus dont "deux ou trois jours un peu difficiles avec pas mal de symptômes", avait décrit son frère.

S'il n'a pas participé aux Jeux olympiques de Tokyo, Elohim Prandi avait été retenu dans la préliste avant d'être écarté au bénéfice de joueurs ayant disputé le tournoi de qualification, qu'il avait manqué sur blessure.

Les Bleus espèrent imiter leurs devanciers des Experts de 2008-2009 en remportant le tournoi suivant leur sacre olympique, mais leur préparation est particulièrement perturbée depuis plusieurs jours, en raison notamment de la multiplication des cas de Covid (au moins huit cas positifs).

 


>