Championnat du monde (H) : L'Allemagne plaide pour une annulation du Mondial 2021

Et si le championnat du monde de handball masculin prévu en 2021 en Égypte était annulé ? C'est en tout cas ce que souhaitent certains dirigeants de clubs allemands. En effet, ces derniers, appartenant au THW Kiel ou bien encore au SG Flensburg-Handewitt, ne sont pas satisfaits du plan mis en place dans leur propre pays pour la reprise du championnat national, pour septembre ou pour octobre, comme ils l'ont indiqué, ce mercredi, dans les colonnes de Sport Bild. Une reprise qu'ils jugent prématurée, notamment par rapport à l'accueil de supporters ou à la tenue des matchs à huis clos, en raison de la pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde. Par conséquent, ils plaident tout bonnement pour une reprise décalée à partir du 1er janvier prochain et donc à une annulation pure et simple de ce Mondial.

« L'Égypte n'a actuellement pas la réputation d'avoir les plus hautes conditions d'hygiène du monde »


Le président du conseil de surveillance du club du THW Kiel, à savoir Marc Weinstock, a ainsi notamment déclaré : « Je n'ai rien contre l'Égypte, mais les joueurs devront probablement passer 14 jours en quarantaine. Ça n'a absolument pas de sens. » De son côté, le chef du conseil consultatif de Flensburg, soit Boy Messenburg, a confié : « L'Égypte n'a actuellement pas la réputation d'avoir les plus hautes conditions d'hygiène du monde », lui qui se dit également sceptique à l'idée de rassembler « 24 troupes de handballeurs du monde entier, une partie venant de pays en crise du coronavirus. »  En attendant, les clubs allemands ont d'ores et déjà entamé leur préparation pour la prochaine saison. Reste donc désormais à savoir quand est-ce qu'elle débutera officiellement. Pour le moment, la date du 1er octobre prochain a été arrêtée, même si l'ensemble du calendrier n'est pas encore sorti. Quant à la tenue ou non de ce Mondial 2021, le débat risque de faire encore rage pendant de longues semaines.