Ryder Cup : L'Europe voit les Etats-Unis s'envoler



La situation de l’équipe d’Europe ne s’arrange pas. Menés de quatre points à l’issue de la journée de vendredi, les tenants du titre de la Ryder Cup ont connu ce samedi une entame tout aussi difficile qu’en début de compétition lors des foursomes. Et, encore une fois, c’est la paire espagnole composée de Jon Rahm et Sergio Garcia qui a limité les dégâts pour le Vieux Continent. Opposés à Brooks Koepka et Daniel Berger, les Européens ont réalisé une très belle remontée après avoir perdu les trois premiers trous. Remportant trois des quatre derniers trous de la première moitié du parcours, Jon Rahm et Sergio Garcia ont totalement refait leur retard et n’ont pas tardé à inverser la tendance. Seul un sursaut d’orgueil au 14 après avoir perdu le 12 et le 13 a été aura été à signaler pour la paire américain. Les Espagnols ont mis fin au suspense à un trou du dénouement (3&1). Les trois autres matchs, quant à eux, ont tourné en faveur des Etats-Unis. Très agressif d’entrée, Dustin Johnson et Collin Morikawa ont conclu l’aller avec quatre trous d’avance sur Paul Casey et Tyrrell Hatton. Toutefois, ces derniers ont mis la pression sur leurs adversaire en revenant à une longueur à l’issue du trou numéro 14. Les Américains ont alors réagi sur le 15 avant d’assurer la victoire (2&1).

Les Etats-Unis se rapprochent du titre


Justin Thomas et Jordan Spieth, quant à eux, ont conservé le suspense jusqu’au 18. Victor Hovland et Bernd Wiesberger ont fait une entame de parcours réussie avec trois trous d’avance au 6… avant de voir les Américains remporter trois des quatre trous suivants. L’enchainement 14-15-16 a permis à Justin Thomas et Jordan Spieth de reprendre deux trous d’avance… mais les Européens n’avaient pas dit leur dernier mot et ont conservé une chance de partager le match avant le 18. Mais Victor Hovland et Bernd Wiesberger réalisant un bogey contre le par pour leurs adversaires, la chose était entendue (2up). La dernière partie a vu la paire Xander Schauffele-Patrick Cantlay apporter un nouveau point aux Etats-Unis. Contestés en début de parcours par Lee Westwood et Matthew Fitzpatrick avec deux trous remportés pour chaque équipe sur les sept premiers, les Américains ont haussé le ton. Remportant consécutivement les trous 9, 10 et 11, ils se sont offert une marge de sécurité avant d’assurer en empochant le 15. C’est à un trou de la fin que le match s’est finalement joué (2&1). A l’issue de cette matinée, les Américains comptent six points d’avance (9-3) et se rapprochent déjà de la victoire finale avant les four-ball disputés ce samedi puis les simples ce dimanche.

GOLF / RYDER CUP 2020
Du 24 au 26 septembre 2021, à Whistling Straits (Etats-Unis)

ETATS-UNIS - EUROPE : 9-3

2eme journée - Samedi 25 septembre 2021
Foursomes
Rahm/Garcia (EUR) battent Koepka/Berger (USA) : 3&1
Johnson/Morikawa (USA) battent Casey/Hatton (EUR) : 2&1
Thomas/Spieth (USA) battent Hovland/Wiesberger (EUR) : 2up
Schauffele/Cantlay (USA) battent Westwood/Fitzpatrick (EUR) : 2&1

Four-ball
Finau/English (USA) - Lowry/Hatton (EUR)
Koepka/Spieth (USA) - Rahm/Garcia (EUR)
Scheffler/DeChambeau (USA) - Fleetwood/Hovland (EUR)
Johnson/Morikawa (USA) - Poulter/McIlroy (EUR)

>>> La première équipe à 14,5 points remporte la Ryder Cup

>