Presidents Cup : Les Etats-Unis renversent le reste du monde

En plus d’être invincibles, ces Américains sont renversants ! Alors qu’ils avaient été menés pendant les trois premiers jours et couraient encore après l’équipe du reste du monde avant d’entamer les simples, ce qui n’était encore jamais arrivé dans l’histoire de la compétition au futur vainqueur, les Etats-Unis ont de nouveau remporté (16-14) la Présidents Cup, dont la 13eme édition s’est décidée sur le fil dimanche à Melbourne (Australie). Invaincue dans l’épreuve depuis 2000, l’équipe US inscrit ainsi son nom au palmarès pour la onzième fois et la huitième de suite pour ces Américains renversants et irrésistibles lors de la dernière journée. Mais avant que Matt Kuchar n’apporte le point de la victoire aux siens, Tiger Woods, en bon capitaine qu’il est, avait le premier montré la voie à ses compatriotes en remportant son troisième match du week-end, et prouvé que cette remontada, bien qu’impensable sur le papier, était possible.

Woods : « Incroyablement fier de vous »





Une remontée incroyable qui semblait d’autant plus inimaginable que les Américains n’avait plus gagné les simples depuis 2009. Le « Tigre », devenu dimanche l’Américain ayant remporté le plus souvent cette Presidents Cup, avec désormais 27 succès (contre 26 pour Phil Mickelson), a eu raison d’y croire et d’inciter ses partenaires à en faire de même. Pour signer à l’arrivée l’un des plus beaux exploits des Etats-Unis sur les greens. « Vous avez tous rendu ce week-end tellement spécial pour moi. Je suis incroyablement fier de vous et fier de rentrer à la maison avec le trophée ». Une de plus pour Captain Woods.