Golf : McIlroy et Thomas au secours du PGA Tour face à la ligue dissidente

Le PGA Tour conserve des soutiens. Ce mercredi, à la veille du premier tour de l'Open du Canada, disputé justement dans le cadre du PGA Tour, mais également à la veille du premier tournoi de la LIV Golf, qui débute ce jeudi du côté de Londres, avec un plateau plutôt alléchant, deux des membres du Top 10 mondial sont venus à son secours. Et ces deux golfeurs ne sont autre que le Nord Irlandais Rory McIlroy ainsi que l'Américain Justin Thomas. Les deux hommes ont également pris position contre la LIV Golf, cette nouvelle ligue de golf soutenue par l'Arabie saoudite, n'hésitant d'ailleurs pas à la qualifier notamment de "honte" pour le sport.

"C'est honteux que cette Ligue soit sur le point de fracturer notre sport"


A ce sujet, et dans des propos rapportés par l'AFP, Rory McIlroy, ancien numéro un mondial, a ainsi notamment déclaré : "C'est honteux que cette Ligue soit sur le point de fracturer notre sport. Le golf professionnel est la vitrine de notre sport. Si le public est perturbé au point de ne plus savoir qui joue où, et quel tournoi a lieu cette semaine, la confusion va grandir." De son côté, Justin Thomas, tout récemment vainqueur de son deuxième PGA Championship, pas plus tard que le mois dernier, a ainsi également ajouté : "C'est dommage si ces gars (un jour) ne font plus partie du PGA Tour." Cette nouvelle ligue proposera ainsi un total de 25 millions de dollars de gains par épreuve, et ce pas moins de huit fois dans l'année. De grands noms de ce sport ont ainsi déjà assuré de leur venue à Londres, comme par exemple Phil Mickelson, Dustin Johnson ou bien encore Sergio Garcia. Quant à Patrick Reed mais également Bryson DeChambeau, des anciens vainqueurs de Majeurs, ils pourraient également rejoindre cette fameuse ligue, lors du mois de juillet, lorsqu'elle fera alors ses grands débuts aux Etats-Unis.

>