Golf - British Open : Woods ne voulait pas rater « le plus grand Open de l'histoire »

Panoramic


Il ne pouvait en être autrement. Bien que diminué suite à son accident de voiture, Tiger Woods s'est rapidement fixé ce Bristish Open comme un objectif, lui qui ne voulait pas rater la 150eme édition du tournoi. Surtout que le golfeur s'est déjà imposé à deux reprises à St. Andrews (en 2000 et 2005) et que c'est son parcours préféré de son propre aveu. Alors que ce gros rendez-vous a débuté ce jeudi au Royaume-Uni, l'Américain en a dit plus sur son état physique. « Mon corps peut certainement s'améliorer, mais de façon réaliste, pas beaucoup. Il a traversé beaucoup d'épreuves et à 46 ans on ne guérit pas aussi bien qu'à 26... Donc c'est comme ça. Je suis juste assez chanceux, dans notre sport, d'être capable de jouer aussi longtemps que possible, en particulier sur des parcours de golf comme celui-ci », a notamment reconnu l'homme aux 15 Majeurs, mardi face à la presse.

« Mon objectif était de revenir ici à St. Andrews »


« Cet Open me semble plus historique qu'il ne l'est d'habitude. Nous revenons au berceau du golf. C'est de l'histoire ancienne à chaque fois que nous avons la chance de jouer ici. (...) C'est difficile à croire que cela fait 150 ans que nous jouons ce Majeur. Et c'est incroyable, l'histoire derrière tout ça, tous ces champions qui ont gagné ici. Comme je l'ai dit, c'est difficile de croire que c'est encore plus historique, mais ça l'est vraiment. C'est ce que je ressens. Comme l'impression de jouer le plus grand Open de l'histoire, a également confié Woods, dans des propos repris par L'Equipe. (...) Une fois que j'ai réalisé que je pouvais éventuellement jouer à un haut niveau, mon objectif était de revenir ici à St. Andrews. Je ne voulais pas rater cet Open ici, dans le berceau du golf. » A lui désormais de s'illustrer sur le parcours, comme à ses plus belles heures.

>