Rugby Championship : Les Springboks assomment un peu plus les All Blacks



On les savait fragilisés. Après les deux défaites surprises essuyées au mois de juillet à domicile contre l'Irlande qui ont plongé les All Blacks dans une crise sans précédent, les Néo-Zélandais avaient rendez-vous ce samedi chez les Sud-Africains au Mbombela Stadium pour entamer la défense de leur couronne en Rugby Championship. En proie au doute et prévenus de la hauteur du challenge, les hommes de Ian Foster n'ont toutefois jamais réellement réussi à déstabiliser les champions du monde en titre. Pourtant orphelins de Cheslin Kolbe, ces derniers ont frappé d'entrée avec l'essai de son remplaçant Kurt-Lee Arendse (7-0, 8eme).



La rencontre est par la suite rentrée dans une bataille stratégique parfaitement maîtrisée par les Springboks. Le chef d'orchestre Handre Pollard, d'un sang-froid toujours aussi impressionnant, a pris le soin d'accentuer l'avantage des siens par sa botte chirurgicale (16-3, 58eme). Il a fallu attendre la fin de match pour assister à plus de spectacle. Tout d'abord avec le héros du début de match, l'ailier Kurt-Lee Arendse, expulsé pour avoir plaqué Beauden Barrett en l'air sous une chandelle (75eme). En infériorité numérique, les "Sud-Af" ont encaissé un essai de Shannon Frizell qui n'a cependant que temporairement réduit l'écart (19-10, 79eme).

Une série de défaites historique pour les Blacks


Intraitables ce samedi et supérieurs dans le domaine du combat, les partenaires du capitaine Siya Kolisi et de l'ex-Toulonnais Eben Etzebeth ont aplati la dernière banderille de la partie grâce à Willie Le Roux (26-10, 80eme). A une semaine de la seconde manche entre ces deux mastodontes du rugby mondial, la nation arc-en-ciel prend la tête du Rugby Championship en attendant le Argentine-Australie de ce samedi (coup d'envoi à 21h05). Pleins de confiance, les Springboks ont en revanche plongé en plein désarroi les All Blacks qui n'avaient pas subi trois revers de rang depuis 1998.

>