Rugby Championship (J1) : La Nouvelle-Zélande croque l'Australie !

L'Australie et la Nouvelle-Zélande se sont retrouvées ce samedi pour la troisième fois en trois semaines. A Sydney, les deux formations de l'Hémisphère Sud se rencontraient dans le cadre du troisième match de la Bledisloe Cup, face-à-face marquant également le début du Rugby Championship 2020. La compétition qui regroupe en temps normal ces deux pays, ainsi que l'Argentine et l'Afrique du Sud, se déroule cette année sans les champions du monde en titre, qui ont dû renoncer en raison du coronavirus. Après un match nul (16-16) et une victoire (27-7), les All Blacks avaient l'opportunité de montrer une nouvelle fois leur domination sur leurs voisins. Et cela a été le cas, avec une retentissante victoire 43-5 ! La rencontre a parfaitement débuté pour eux puisqu'au bout de trois minutes, ils se sont retrouvés en supériorité numérique après le carton jaune reçu par Filipo Daugunu. Les Néo-Zélandais n'ont pas laissé passer cette chance de prendre les devants, et deux minutes plus tard, ils ont inscrit le premier essai de la rencontre. Le pilier Karl Tu'inukuafe a aplati en force et Richie Mo'unga a transformé. Un coup de pied qui a marqué le début du show du demi d'ouverture ce samedi.


Un Mo'unga XXL à 23 points


Ce dernier s'est joué de la défense australienne en milieu de premier acte. Grâce à une belle feinte de passe, il s'est glissé dans les espaces pour aller marquer brillamment le deuxième essai. Mo'unga s'est manqué à la transformation, mais il s'est rattrapé de belle manière en s'offrant un doublé. Et de quelle manière ! A la récupération d'une ouverture au pied de son arrière Beauden Barrett, Mo'unga a effectué une course de 70 mètres pour aller aplatir entre les poteaux australiens. La transformation a été validée, portant le score à 19-0 puis 26-0 à la mi-temps, après un autre essai, inscrit par Dane Coles, et transformé par l'ouvreur Mo'unga. En début de deuxième période, l'Australie a réagi par son trois-quarts centre Noah Lolesio. Cinq points qui ont été les seuls marqués par les Wallabies ce samedi... Derrière, le récital néo-zélandais a continué par Mo'unga, tout d'abord sur pénalité. Deux nouveaux essais ont été inscrits dans les dix dernières minutes, par Rieko Ioane et Jordie Barrett, après une longue course. L'homme du match, Richie Mo'unga, ne s'est pas manqué à la transformation, il a bouclé la rencontre avec 23 points au compteur. Grâce à cette victoire, la Nouvelle-Zélande remporte la Bledisloe Cup et débute de la meilleure des manières le Rugby Championship, qu'elle a déjà remporté seize fois dans son histoire.