Australie : Hooper, le capitaine historique, s'en va à cause de problèmes personnels

Panoramic


Coup de tonnerre chez les Wallabies : leur capitaine Michael Hooper, du jour au lendemain, a décidé de quitter l'équipe qui démarre pourtant le Rugby Championship samedi en Argentine. Ce sont des problèmes personnels qui ont conduit le troisième-ligne aux 121 sélections à renoncer : "Cette décision n'a pas été facile à prendre, mais je sais que c'est la bonne pour moi comme pour l'équipe. J'ai toujours cherché à faire passer l'équipe en premier, mais au vu de mon état d'esprit du moment, je ne me sens pas capable d'assumer mes responsabilités." Dave Rennie, le sélectionneur, assure qu'il n'était au courant de rien mais accompagne son joueur sans retenue : "Il a pu refouler des choses ces dernières semaines... C'est très professionnel de sa part, il s'est exprimé auprès de l'équipe avec énormément de courage."


Le directeur général de la Fédération, Andy Marinos, a qualifié Michael Hooper de "leader incroyable" et a également fait savoir qu'aucune pression ne lui serait mise en vue d'un futur retour. La nature exacte de ce souci personnel n'a pas filtré, mais il en faut assurément et malheureusement beaucoup pour que l'international australien le plus capé de l'histoire en arrive à une telle extrémité et décide donc de rentrer au pays. C'est le pilier James Slipper qui va récupérer le brassard, propriété de Michael Hooper depuis 2015, ce qui lui vaut aussi d'être le recordman avec 68 sélections en tant que capitaine (devant les 59 de George Gregan), depuis la saison dernière. Les Australiens disputeront un deuxième match la semaine prochaine en Argentine, avant de recevoir l'Afrique du Sud deux fois les 27 août et 3 septembre.

>