Zidane métamorphose le Real

reuters

"Zidane a remporté sa Liga". Le titre du quotidien As, au lendemain du dénouement de la Liga, atteste de la crédibilité, même si celle-ci n’est qu’une perpétuelle remise en cause, qu’a acquise Zinedine Zidane sur le banc du Real Madrid. En six mois, et pour sa première expérience au plus haut niveau, l’entraîneur français a fait de la Maison blanche une véritable machine à gagner. Personne n’a suivi sa cadence, comme le symbolise sa série actuelle de 12 victoires consécutives.

Depuis son arrivée, le Real Madrid a obtenu plus de points que Barcelone et l’Atlético Madrid, ses deux rivaux dans la course au titre. De la 19e journée à la 38e journée, qui coïncident avec deux succès contre La Corogne (5-0 et 2-0), la Maison blanche a raflé 53 points, soit une moyenne de 2,65 points par match. Le Barça a récolté 49 unités contre 47 pour les Colchoneros. Les Madrilènes ne sont tombés qu’à une reprise (face à leur rival madrilène, 0-1) et n’ont concédé que deux nuls (1-1 contre le Betis et Malaga).

"Un coup de chapeau" à ses joueurs

De même Zinedine Zidane a amélioré le rendement offensif des Madrilènes. Sous son égide, les joueurs de la capitale ont planté 63 buts (3,31 par rencontre). A ce rythme, et sur une saison entière, le Real aurait dépassé le record de la saison 2011-2012 (100 points et 122 réalisations). Sur son semestre à la tête des Madrilènes, Zidane éclipse Rafael Benitez, qu’il a remplacé en janvier. Il a obtenu treize points de plus, avec seulement deux matches supplémentaires.

Malgré cela, le champion du monde 98 n’a pas pu masquer sa déception à l’issue de la dernière journée qui a vu Barcelone sacré. "Nous sommes tous un peu déçus, mais au final, après 38 journées, Barcelone est devant et nous ne pouvons pas le changer, a-t-il confié en conférence de presse, après la victoire à La Corogne (2-0, samedi). Barcelone a mérité le titre et ce que nous avons fait, pour notre part, mérite un coup de chapeau". Zidane a l’opportunité d’atténuer cette déconvenue avec la finale de la Ligue des champions, le 28 mai prochain à Milan.