Salzbourg : Sekou Koita, le coup dur

Le sort s'acharne sur Sekou Koita. Frappé en février d'une suspension de trois mois pour dopage, l'attaquant international malien du Red Bull Salzbourg va désormais être indisponible pour une durée bien supérieure. Le club autrichien a annoncé mercredi que son jeune joueur avait été victime d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche lors d'un match amical de préparation contre l'Olympiakos.

« L'attaquant malien de 21 ans sera absent environ six mois à cause de cette blessure », écrit le Red Bull Salzbourg sur son compte Twitter. Un nouveau coup d'arrêt pour le natif de Kita, auteur de 17 buts et 11 passes décisives en 29 matchs toutes compétitions confondues avant cet enchaînement de coups durs.

Pour rappel, les déboires avaient commencé en sélection quand Sekou Koita (et son coéquipier et compatriote Mohamed Camara, ndlr) s’était vu prescrire un remède contre le mal de l’altitude avant d’évoluer à Windhoek, sur le terrain de la Namibie. Un match synonyme de victoire (2-1) et de qualification pour la CAN, mais d’erreur pour le médecin de l’équipe nationale, qui avait été suspendu par la Fédération pour avoir administré un produit interdit à ses deux poulains, suspendus par la FIFA.

>