Nîmes: Kasparian et Conrad suspendus 10 et 7 ans

En plus de la rétrogradation d’une division de Nîmes dans le cadre de l’affaire des matches présumés truqués en Ligue 2 la saison passée, la Commission de discipline de la LFP a également sanctionné les dirigeants et ex-dirigeants du club.

Serge Kasparian, l’actionnaire principal du club nîmois, est ainsi interdit de prise d’une licence pour une période de dix ans, alors que Jean-Marc Conrad, ancien président, est suspendu pendant sept ans de toutes fonctions officielles.

Franck Toutoundjian, un proche de Kasparian, est quant à lui suspendu de fonctions officielles pendant deux ans. Sanction ramenée à un an pour Michel Moulin, l’homme d’affaires.


>