L'OM se fait du bien

Icon Sport

L'OM en avait grandement besoin. Battu par Nice avant la trêve internationale, Marseille s'est relancé en gagnant sur la pelouse de Saint-Etienne (0-2), ce dimanche soir à l'occasion d'une 14e journée de Ligue 1 forte en émotions. Le jeu a repris ses droits une semaine après les attentats parisiens du 13 novembre 2015. Tant dans le protocole que dans la qualité du spectacle proposé, les acteurs du championnat de France auront envoyé un beau message.

L'opposition entre Verts et Olympiens n'a pas dérogé à ce constat tant les occasions se sont multipliées dans le Chaudron. Steve Mandanda et Stéphane Ruffier ont réussi de vraies parades avec une mention spéciale pour le Marseillais, impérial pour claquer en corner la frappe de Romain Hamouma (9e) et surtout la tête de Vincent Pajot (38e). L'OM a aussi été aidé par son poteau sur une tentative de Kévin Monnet-Paquet (30e). Bien payés les Olympiens ? Eux aussi ont touché du bois tout en sollicitant les gants du gardien de l'ASSE par l'intenable Lassana Diarra (16e) et le redoutable Michy Batshuayi (69e).

Finalement, il a bien fallu un peu de réussite à l'OM pour trouver la faille. Lucas Ocampos puis Georges-Kévin Nkoudou ne bonifiaient pas un bon débordement de Dja Djédjé mais leur maladresse profitait à Batshuayi, opportuniste pour conclure l'occasion (0-1, 41e). Devant à la pause, Marseille doublait la mise au retour des vestiaires lorsque Nkoudou était tout heureux de voir Loïc Perrin dévier le ballon dans le petit filet opposé pour tromper Ruffier (0-2, 51e).

Particulièrement fâché avec le grand rendez-vous du dimanche soir (4 matches, 4 défaites), Saint-Etienne va devoir s'améliorer contre les gros pour viser plus haut. Michel, lui, est encore loin de ses ambitions mais peut néanmoins souffler. Son équipe prend quatre longueurs d'avance sur le premier relégable. Si les Phocéens veulent voir plus haut, ils reviennent à quatre points des Verts, à sept de l'OL, deuxième. Oui, l'OM s'est fait du bien.