Ligue des Champions : Dybala, enfin à l'heure européenne ?

Mediaexpress

« Pour moi, il a le potentiel pour remporter, un jour, le Ballon d’Or ». Massimiliano Allegri ne s’y trompe pas. La Juve possède l’un des joueurs les plus talentueux de ces dernières années. L’attaquant de 23 ans a tout pour réussir. Vitesse, frappe de balle, technique, vista, finition : l’international argentin sait tout faire. Après une première saison grandiose l’année dernière pour son arrivée à Turin avec 23 buts et 9 passes décisives, l’heure est désormais à la confirmation.

Depuis sept mois, son association avec Gonzalo Higuain est explosive dans le championnat italien. Malgré une blessure qui l’a écarté des terrains pendant deux mois au début de l’hiver, le natif de Córdoba n’a pas perdu son impact avec 13 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues. Pourtant, en Ligue des Champions, la donne n’est pas la même.

Un impact moindre en C1

Le virevoltant attaquant turinois a en effet plus de mal sur la scène européenne. En douze apparitions, il n’a trouvé que deux fois le chemin des filets et n’a distribué aucune passe décisive. Des statistiques faméliques pour celui que l’on décrit comme le prochain Messi. Lors du 8èmes de finale aller (0-2), sa classe naturelle et ses gestes techniques ont dessiné les esquisses de son talent, même s’il n’a pas marqué contre Porto. « Le Joyau » est revenu à son meilleur niveau, au meilleur moment.

« On l’a vu encore ce week-end face à Milan, dans le jeu c’est un joueur exceptionnel, c’est le détonateur de cette équipe turinoise, estime Philippe Genin, notre expert Serie A. Il va sûrement devenir un grand joueur, voire un futur très grand joueur, mais il découvre la Ligue des Champions, c’est la gamme au-dessus. Il va continuer son apprentissage avec pourquoi pas des buts très importants à venir ».

Après avoir mis la Botte à ses pieds, l’Europe en ligne de mire

L’éclosion dans le championnat italien maintenant acquise, la pépite argentine doit maintenant illuminer l’Europe de son talent. Le numéro 21 de la Vieille Dame est décisif toutes les 190 minutes en championnat tandis qu’en C1 il ne l’est que toutes les 341 minutes. Dybala doit se montrer plus décisif dans les grands rendez-vous européens pour s’imposer comme l’un des meilleurs. Cette saison, il a eu du mal contre les gros. Contre les cinq premiers de Serie A, il n’a marqué qu’un but et offert une unique passe décisive en 5 matchs de championnat (même s’il revenait de blessure pour deux d’entre eux). L’an dernier, son unique but en C1 a été inscrit contre le Bayern en huitièmes de finale justement…

Des grands rendez-vous qui vont s’enchaîner si la Juventus parvient à confirmer sa supériorité face à Porto (0-2 à l’aller pour la Juventus). Un gros match contre les Portugais pourrait lui permettre de créer une dynamique intéressante après son but sur penalty contre l’AC Milan. Une chose est sûre, Dybala est à la croisée des chemins. L’aune d’une grande carrière se profile pour l’Argentin. A lui de confirmer les espoirs d’un avenir radieux…