LdC : L'équipe type de la deuxième journée

Chanzy

Joe Hart :

Un penalty arrêté devant Raffael, et plusieurs parades déterminantes du gardien anglais ont permis à Manchester City d’être maintenu à flot contre M’Gladbach, avant de forcer la décision en fin de rencontre par Agüero. Une victoire qui porte le sceau de Joe Hart.

Filip Mladenovic :

Si le BATE Borisov a réussi le gros coup de cette deuxième journée en battant la Roma (3-2), elle le doit en grande partie à son latéral Mladenovic, auteur d’un très beau doublé avec deux frappes limpides qui ont mis le club biélorusse sur la voie d’une surprenante victoire.

Giorgio Chiellini :

Une seule frappe pour Séville hier soir contre la Juventus ! Autant dire que l’arrière-garde turinoise a passé une soirée plutôt calme au Juventus Stadium où le défenseur transalpin a été d’une sérénité exemplaire pendant l’ensemble de la partie.

Maicon Pereira Roque :

Autre gros coup de cette deuxième journée, le succès de Porto contre Chelsea (2-1). Trois points qui relancent ce groupe G. Le capitaine des Dragons a pour sa part accompli une très solide prestation, agrémentée du second but de sa formation.

Serge Aurier :

Premier match de Ligue des champions et premier but pour le latéral droit du PSG, souverain et plein d’assurance dans son couloir face aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk.

Sami Khedira :

Le milieu allemand arborait pour la première fois sa nouvelle tunique bianconero depuis son arrivée dans le Piémont. Et l’ovation qu’il a reçu lors de sa sortie à un quart d’heure de la fin traduit facilement la solide performance que Khedira a livré.

Bastian Schweinsteiger :

Manchester United a souffert face à la vivacité de Wolfsburg mais a pu s’appuyer sur Schweinsteiger pour terrasser les Loups allemands avec une activité de grande envergure dans l’entrejeu d’Old Trafford pour le milieu de 31 ans.

Nicolas Gaitan :

Quel match de l’ailier argentin ! Intenable sur le flanc gauche, Gaitan a fait vivre un calvaire à la défense de l’Atlético. Avec un but et un passe décisive, il est le grand bonhomme de ce succès de prestige à Vicente Calderon (1-2).

Yacine Brahimi :

C’était total régal sur la pelouse de l’Estadio do Dragão avec Brahimi aux manettes. Mettant aux supplices le pourtant rigoureux Ivanovic, l’ailier algérien a sublimé chacun de ses ballons touchés.

Cristiano Ronaldo :

500 et 501 ! L’attaquant portugais a profité de la venue de Malmö pour inscrire un peu plus son nom dans la légende, mais aussi égaler l’idole madrilène Raul au nombre de buts marqués sous le maillot merengue (323).

Robert Lewandowski :

Et de trois qui font dix. Contre une équipe du Dinamo Zagreb complètement dépassée par les évènements (5-0), le buteur polonais a réalisé un triplé qui porte à dix unités son nombre de buts inscrit dans la semaine. D’un sang-froid impressionnant, Lewandowski a fortement contribué à la nouvelle démonstration bavaroise.