La Juve chute d'entrée

Reuters

Une défaite historique ! Pour la première fois de son histoire, la Juventus a chuté à domicile en ouverture d’une saison de Serie A. En 40 rencontres, les Turinois avaient jusque-là glané 33 victoires et 7 matches nuls. Ils étaient également invaincus sur leur pelouse depuis janvier 2013, soit 47 matches. L’Udinese a mis un terme à cette série en s'imposant 1-0, dimanche, lors de la 1ère journée. Plus qu’une simple anecdote, ce revers illustre la pauvreté du jeu proposé par les joueurs de Massimiliano Allegri. La conservation du titre de champion débute de la plus mauvaise des manières.

La Juventus a perdu du coffre cet été. Andrea Pirlo, Arturo Vidal ou encore Carlos Tevez ont quitté le Piémont. Cette vague de départs laisse un grand vide dans l’entrejeu turinois que la relève n’a pas encore comblé. Bien que dominateurs, les coéquipiers de Paul Pogba, auteur d’un mémorable loupé sur coup franc, sont restés muets devant le but. Pour leur première association, Mario Mandzukic, seule recrue titulaire au coup d’envoi, et Kingsley Coman (14 matches disputés l’an passé), ont peiné à se mettre en évidence.

Le jeune Français a plus agi comme un détonateur. Sur ses incursions, Pereyra (20e) et Padoin (59e) ont buté face à Karnezis. Le portier grec s’est également illustré sur une frappe de Lichtsteiner (33e) et sur un autre tir lobé de Padoin (54e). La Veille dame peut regretter cette domination stérile. En contre, et sur l'une de ses rares offensives, l’Udinese a infligé à son adversaire un revers inédit. Sur un centre de Koné (78e), le Français Théréau, seul au second poteau, a repris victorieusement du plat du pied.