Gernot Rohr : " Dembélé ? Coman avait aussi bien commencé"

PANORAMIC

Gernot Rohr, comment jugez-vous les premiers pas d'Ousmane Dembélé avec le maillot du Borussia Dortmund ? 
Ce sont des premiers pas réussis car il a rapidement été intégré dans le groupe. Il a commencé la plupart des matchs. D'après les échos que j'ai, il a eu un bon comportement en arrivant, en restant à sa place, en écoutant les anciens et faisant des bons entraînements. Tout le monde a vu ses qualités. Son caractère discret mais ouvert lui a permis de bien s'intégrer. Ses matchs étaient de bonnes factures avec des actions décisives, soit des passes ou même un but lors du dernier match (ndlr : à Wolfsburg). Là, à l'image de son équipe, il est en pleine réussite avec 17 buts lors des trois dernières rencontres. A chaque fois, il joue. Je suis persuadé que ce vendredi soir contre Fribourg, on va le voir encore, sauf si Thomas Tuchel décide de le laisser souffler avant le match de Ligue des Champions de mardi (face au Real Madrid). 

Malgré une grosse concurrence au Borussia, il arrive à enchaîner les matchs dès ce début de saison…
Oui parce qu'il est jeune aussi donc il récupère plus vite. Il a besoin de trouver ses marques en jouant un maximum de matchs afin de trouver des automatismes avec ses partenaires, et notamment Pierre-Emerick (Aubameyang), avec lequel il est déjà très complice dans le jeu. 

Est-il déjà complice aussi dans la vie de tous les jours ?
Oui, Pierre-Emerick a dû certainement le prendre sous son aile. J'ai les échos par le papa de Pierre-Emerick avec qui je suis ami et qui m'a dit qu'ils s'entendent très bien. Et les résultats sont là pour le moment. C'est brillant ce que produit le Borussia. C'est même plus spectaculaire que ce que peut faire le Bayern actuellement. 

Rohr : "Je vois Dembélé aller encore plus haut"

Thomas Tuchel semblait vraiment vouloir Ousmane Dembélé… 
Oui, le recrutement de ce joueur a été demandé par l'entraîneur. Ils ont un bon "scouting". Ils avaient notamment découvert Aubameyang à Saint-Etienne. Ils ont un œil sur la France, et surtout sur des joueurs rapides car c'est leur jeu qui veut ça. Cette vitesse en attaque mais aussi sur les côtés. 

Le Borussia était-il le bon choix pour Dembélé selon vous ? 
Tout à fait. Il a vraiment fait le bon choix parce que, dans un stade comme ça, on peut assouvir ses passions avec cette ambiance que nous pouvons entendre à chaque match. C'est quand même assez exceptionnel. 

Jusqu'où le voyez-vous aller ? 
Je le vois confirmer et être titulaire au Borussia. Et aller plus haut. Il mériterait peut-être encore des sélections avec l'équipe de France. Mais, pour cela, il faut confirmer ! Au début, on est porté par l'insouciance et la nouveauté. Coman aussi avait très bien commencé au Bayern mais c'est un peu plus difficile maintenant pour lui… Il faut se maintenir au niveau, ça va être son deuxième challenge. 

Avec Dembélé dans son équipe, le Borussia Dortmund peut-il concurrencer le Bayern Munich selon vous en Bundesliga ? 
Oui, ils le font déjà au niveau du jeu, même s'ils ont trois points de retard. Mais il faut dire aussi que le Bayern a reçu trois fois sur quatre et le Borussia deux fois. Ils sont capables d'être au coude à coude avec le Bayern. La saison passée, le match décisif entre les deux avait donné 0-0 à Dortmund. S'ils avaient gagné, cela aurait été plus serré. Ils étaient au coude à coude un long moment mais c'est sur la fin que le Bayern a réussi à s'en débarrasser.