Euro 2016 : La Turquie sera attendue

Panoramic

 

Le coup franc de Selcuk Inan face à l’Islande à la 89ème minute est encore dans toutes les mémoires. Grâce à ce coup de génie du milieu de Galatasaray, la Turquie a réussi le pari de valider son ticket pour l'Euro 2016 en terminant dans les meilleurs troisièmes. Une victoire sur le fil qui n’est pas sans rappeler l’Euro 2008 durant lequel la Turquie s'est montrée enthousiasmante et imprévisible. Le bilan des qualifications est moyen pour les hommes de Fatih Terim : 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites. Les coéquipiers d’Arda Turan ont quand même réussi à terminer devant les Pays-Bas, annoncés comme les grandissimes favoris du groupe.

En France, la Turquie, qui sera poussée par la forte communauté turque vivant en France, retrouvera la République tchèque dans un groupe D compliqué en compagnie de l’Espagne et de la Croatie. L’objectif sera de passer la phase de poules malgré la difficulté de la tâche. Pour y parvenir, la Turquie comptera bien sûr sur l’esprit guerrier de ses joueurs et leur fougue. L’expérience d’Ardan Turan, Selcuk Inan ou le gardien Volkan Babacan ne sera pas de trop. Tout comme le génie de Calhanoglu, véritable poison sur coup franc. Enfin, la jeunesse et l’insouciance d’Emre Mor pourrait bien réserver quelques surprises.

 

Le joueur à suivre : Emre Mor

On aurait très bien pu faire un focus sur Arda Turan, Hakan Calhanoglu ou encore Selcuk Inan pour les plus connus d’entre eux. Mais notre choix s’est arrêté sur Emre Mor. A tout juste 18 ans, il est la nouvelle attraction du football turc, voire mondial. Le milieu offensif du FC Nordsjaelland (Danemark) a été sélectionné par Fatih Terim à la surprise générale. Longtemps courtisé par le Danemark, il a finalement fait le choix de son pays d’origine. Explosif, fin dribbleur et clairvoyant, Mor va très certainement apporter de la folie au jeu turc dans son rôle de « Super Sub ». Les plus grands clubs européens se sont déjà manifestés pour accueillir le nouveau joyau turc.  

L'équipe type

La liste des 23

L’avis de la rédac’

L’Euro 2008 réalisé par la Turquie est encore dans toutes les mémoires. La communauté turque de France sera au rendez-vous pour soutenir la sélection. S'il sera très compliqué de finir dans les deux premiers d’un groupe D très relevé, les coéquipiers d’Arda Turan peuvent espérer finir dans les meilleurs troisièmes. Le premier match face à la Croatie sera déterminant.