Comment Dumas veut relancer le TP Mazembe

Nommé cet été au poste d'entraîneur du TP Mazembe, Franck Dumas fait un point sur ses ambitions à l'aube d'une nouvelle saison. Pour le technicien français, passé ces dernières saisons sur les bancs de la JS Kabylie et du CR Belouizdad en Algérie, l'heure est venue d'enclencher un nouveau cycle positif. L'ancien joueur de Caen s'en est expliqué dans un entretien fleuve avec tpmazembe.com, le site officiel du club de Lubumbashi.


« C’est un peu comme à l’époque de Saint-Étienne en France. Tout ce que le TPM a connu, on ne pourra jamais le lui enlever, le temps passe et il faut maintenant écrire une nouvelle page d’histoire avec de nouveaux joueurs. Les supporteurs doivent savoir qu’il existe des cycles, vous pouvez avoir des bons moments et tout d’un coup ça disparait. Il faut retravailler et savoir pourquoi ça a disparu. C’est ce que le club est en train de faire, le rebooste de l’intérieur. Je trouve que c’est une très bonne chose », a déclaré Franck Dumas, avant de revenir sur l'expérience acquise à la JSK.


« Un gros travail de fond »


« Il faut de la patience. Permettez-moi de revenir trois ans en arrière lorsque j’ai signé avec la Jeunesse Sportive de Kabylie, il y avait du potentiel comme au TPM mais peu d’expérience. On avait des anciens et des nouveaux jeunes qui avaient un gros potentiel, on a travaillé assez dur pendant deux mois et on avait bien terminé. J’ai l’impression de revivre le même schéma. Ça ne me fait pas peur mais bien au contraire c’est un gros travail de fond. Je travaille avec mes collaborateurs du staff, avec un tableau dans ma chambre on essaye d’expliquer et de faire comprendre aux joueurs les rôles à chaque poste défensivement et offensivement. »



De retour d'un stage de préparation au Maroc, Franck Dumas et ses joueurs sont confrontés à des reports en série en championnat. Ils sont attendus dimanche à Dar es Salam pour un match amical contre Simba, les champions de Tanzanie coachés par un autre Français, en la personne de Didier Gomes Da Rosa.



>