CDC : Le Raja maîtrise la JSK et décroche la Coupe de la Confédération

Le Raja Casablanca a battu la Jeunesse Sportive de Kabylie (2-1), ce samedi soir à Cotonou en finale de la Coupe de la Confédération. C'est dans un stade de l'Amitié Général-Mathieu-Kérékou flambant neuf que le derby maghrébin s'est déroulé. Une affiche de belle facture, une finale qui s'est jouée sans anicroche et a été à la hauteur des attentes. Les Marocains démarraient cette partie pied au plancher et, sur une passe décisive d'Omar Arjoune, Soufiane Rahimi marquait le premier but de la partie (5e, 1-0). Malgré la possession de balle en leur faveur, les Algériens allaient encaisser encore. Le Congolais Ben Malango, bien servi par son coéquipier Oussama Soukhal, contraignait le portier de la Jeunesse Sportive de Kabylie, Oussama Benbot, à aller chercher une seconde fois la balle au fond de sa cage (14e, 2-0). Plus aucun but ne sera marqué jusqu'à la pause.


À la reprise, les protégés de Denis Lavagne revenaient animés de nouvelles intentions. Cela ne tardait pas à payer, quand Mohamed Zakaria réduisait le score (46e, 2-1). Les affaires du Raja ne s'arrangeaient pas quand Omar Arjoune était expulsé pour un pied haut (63e). Paradoxalement moins à l'aise en supériorité numérique, les Canaris n'allaient parvenir à égaliser, et le score en restait là (2-1). Une issue logique, car en quatre confrontations face à un adversaire marocain dans cette compétition, l'équipe algérienne ne s'est jamais imposée. Le club marocain, après sa première finale gagnée en 2018 contre l'AS Vita Club, vient enlever sa deuxième couronne au stade de l'amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou, dont la pelouse a fait sa toilette et rejoint les plus belles du continent. Pourvu que ça dure.


Les onzes de départ :

Raja Casablanca : Zniti - Soukhane, Haddad, Hadhoudi, Madkour - Benhalib, Hafidi, El Wardi, Arjoune - Malango, Rahimi.

JS Kabylie : Benbot - Kerroum, Souyat, Aït Abdesslem, Bencherifa - Oukaci, Rajah, Benabdi, Benchaira - Bensayah, Boulahia.



>