Cantona milite pour un engagement des joueurs dans la société

Les engagements des joueurs de football pour la société sont trop rares. C'est ce que regrette Éric Cantona. La légende de Manchester United s'est exprimée à ce sujet lors d'un entretien avec le média anglais The Guardian. « On demande aux joueurs de bien jouer, mais il est également important, même sans parler, qu’ils gardent un œil sur la société, qu’ils regardent ce qu’il se passe autour d’eux » explique-t-il.

En prenant comme exemple le projet humanitaire de Juan Mata intitulé « Common Goal », dans lequel l'Espagnol lançait un appel à plusieurs joueurs pour reverser 1% de leur salaire à des œuvres de charité, le « King » regrette que ce genre d'actions soient si peu proposées, surtout avec la place que prend le foot dans le monde actuel : « Parce que tout le monde aime le foot, vous pouvez vous en servir pour faire plein de choses, considère l'ex-attaquant. Davantage de joueurs et d’anciens joueurs devraient user de leur position. »

 

"Il y a une forme d’ignorance et c’est une honte"


Pour ce faire, Éric Cantona appelle la jeune génération à prendre conscience de tout ce qu'il se passe dans le monde : « Il est important de les encourager à regarder autour d’eux. S’ils ne veulent pas parler, s’ils veulent juste se concentrer sur le foot, pas de problème. Mais au moins, qu'ils soient conscients. Et peut-être qu’un jour ils agiront… Il y a une forme d’ignorance et c’est une honte, parce que certains joueurs viennent de ces milieux (défavorisés), et certains oublient. Il faut leur faire comprendre. » Celui qui a été primé par l'UEFA en août dernier pour sa très grande implication dans des opérations de charité espère se faire entendre.