CAN 2019 : Les derniers enjeux en Afrique

Reuters

Togo - Algérie : L’Algérie se méfie

 

Leader de son groupe avec sept points, l’Algérie n’a pourtant toujours pas validé son ticket pour le Cameroun. Et pour cause. Les adversaires de son groupe sont coriaces et jouent crânement leurs chances. Le Bénin (7 points) et le Togo (5 points) restent toujours dans la course pour décrocher leur ticket pour la CAN 2019. Les Eperviers ont d’ailleurs l’occasion de jouer un bien vilain tour aux Fennecs. Le Togo reçoit à Lomé l’Algérie dans un match ultra-décisif ! La défaite est interdite pour l’Algérie, sous peine de voir le Togo lui passer devant, voire même le Benin en cas de victoire ou de match nul en Gambie.

Pour ce match très important, le coach algérien, Djamel Belmadi, a changé ses habitudes. Il s’est passé de nombreux cadres à l’instar d’Adlène Guedioura (Nottingham), Nabil Bentaleb (Schalke 04), Ishak Belfodil (Hoffenheim) ou encore Rachid Ghezzal (Leicester). Ajoutez à cela le forfait de Yacine Brahimi ainsi que la suspension d’Aïssa Mandi et vous obtenez une équipe fortement diminuée. « Nous irons là-bas pour gagner et composter notre billet pour la CAN, a martelé Belmadi en conférence de presse. Il y’aura une double motivation : se qualifier dès cette rencontre et surtout réapprendre à gagner en Afrique. » Réponse ce week-end pour voir si le message est passé… 

Guinée - Côte d’Ivoire : La Guinée veut confirmer

 

Le premier match de la Guinée lors de ces qualifications n’était pas qu’un simple feu de paille. La victoire 3-2 du Sily National face à la Côte d’Ivoire à Bouaké était les prémices d’un retour en force des coéquipiers de François Kamano sur la scène africaine. Les hommes de Paul Put sont solides leaders avec trois victoires et un nul concédé sur la pelouse du Rwanda. La Guinée est portée par sa nouvelle génération très talentueuse symbolisée par la star de Liverpool, Naby Keïta. D’autres joueurs tels que François Kamano (Bordeaux), Ibrahima Traoré (Gladbach) ou encore Amadou Diawara (Naples). Dans le camp d’en face, la confiance n’est pas encore totalement retrouvée. Et si les Eléphants ne veulent pas se retrouver dans une situation compliquée avant de recevoir le Rwanda, la victoire est de mise à Conakry.

Congo - RD Congo : Derby sous haute tension

 

D

 

Il n’en restera qu’un ! Voilà comment on peut résumer le prochain choc entre la République Démocratique du Congo et le Congo. Un derby ultra-important dans la course à la CAN 2019. A Brazzaville, le Congo, troisième à un point de la RDC, tentera de gagner devant son public pour passer devant son adversaire du jour. Au match aller, la RDC s’était imposée 3-1 avec notamment un doublé de Cédric Bakambu. Touché à la cheville, l’ancien attaquant de Villarreal est forfait pour ce match très important. 

Florent Ibenge, le coach de la RDC a en tout cas mesuré l’importance de ce rendez-vous capital : «  Les Diables Rouges seront soutenus sans réserve par un public acquis totalement à sa cause, donc nous jouerons dans une ambiance surchauffée contre laquelle nous devons savoir maîtriser nos nerfs et rester nous-mêmes pour atteindre notre objectif d’enregistrer là-bas le meilleur résultat qui soit. »