Reading, une voie royale vers la Premier League ?

Reuters

Dans une deuxième division anglaise particulièrement engagée et souvent indécise, Reading a su prendre très vite une avance étonnamment importante en tête du classement. Après huit journées de Championship, le club du Berkshire compte six points d'avance sur Bournemouth et sept sur Milwall et les places de barragistes. C'est un petit exploit pour une formation qui est toujours invaincue. Un vrai miracle même quand on se souvient que l'an passé, l'équipe du jeune Français Michael Olise avait fini à la 14eme place en terminant notamment avec dix buts encaissés et trois revers lors des trois dernières journées de la saison. Depuis, pendant une inter-saison qui a été tronquée à cause du Covid-19, tout a changé malgré le peu de retouches apportées à l'effectif.

Veljko Paunovic, le Bielsa de Reading ?


Le tournant a eu lieu à la fin août avec la nomination de Veljko Paunovic au poste d'entraîneur. Celui qui a été champion du Monde U20 à la tête de la Serbie a apporté de la rigueur et de l'efficacité dans tous les domaines. A l'image de Marcelo Bielsa à Leeds, il a offert un jeu attrayant à une équipe parfois ennuyeuse et rarement en réussite.

Après huit journées, les Royals ont la meilleure défense et la deuxième meilleur attaque du Championship. Ils ont surtout gagné sept de leurs huit premiers matchs. Joao Lucas et Yakou Meïté ont été particulièrement en vue. Leur entente vient sublimer un jeu offensif très séduisant. A eux deux, ils ont marqué neuf buts depuis le début de la saison. Le Portugais a déjà fait presque aussi bien que la saison passée alors que le joueur formé au PSG confirme son importance sur le front de l'attaque de Reading. Tout sourit à cette équipe qui n'a pas connu la Premier League depuis huit ans. Efficace dans les deux surfaces, elle est aussi impressionnante physiquement que tactiquement.

Reading

A Blackburn, Reading a marqué trois buts en 17 minutes


A Blackburn ce mardi, les coéquipiers d'un Yakou Meïté buteur dès la neuvième seconde ont été dominés mais ils ont su contenir la meilleure attaque du championnat en marquant trois fois dans le premier quart d'heure (2-4). Ce succès avait enthousiasmé l'entraîneur serbe de Reading. « Je suis très heureux de nos performances. L'équipe ne répond pas seulement de manière favorable aux attentes pour progresser mais elle est capable de le faire à l'entraînement et de le traduire en match. Je suis très, très fier de mes joueurs » savourait l'ancien coach de Chicago.

Et il a bien raison. Son équipe est sur un petit nuage. Elle va maintenant devoir prouver qu'elle peut faire encore mieux ce vendredi sur la pelouse de Coventry. Même si rien n'est fait, surtout en Championship, un tel départ peut établir les bases d'un exercice réussi. La confiance et l’impressionnante force collective dégagées par le groupe de Veljko Paunovic sont en tout cas des indicateurs précoces qu'il faudra compter sur Reading dans la course à la Premier League.