Turquie : Ozan Kabak, symbole de la nouvelle solidité turque

A 21 ans, Ozan Kabak devrait pouvoir passer le cap des dix sélections ce mardi lors de Turquie-Lettonie. Le natif d'Ankara pourrait en profiter pour aider les Ay Yıldızlılar à réaliser une nouvelle grande performance en défense et étirer leur série de victoires dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Face aux Baltes, le défenseur devrait passer une soirée plus tranquille qu'à l'accoutumée. Depuis janvier, il a déjà défié Timo Werner, Jamie Vardy ou James Rodriguez en Premier League et sa sélection a résisté avec lui à Memphis Depay et Erling Haaland pour gagner ses deux premiers matchs de l'année 2021.

Associé à Caglar Soyunçu, il forme une charnière turque qui n'a même pas 23 ans de moyenne d'âge mais qui joue déjà dans les plus grands clubs anglais. Alors que son aîné s'est imposé à Leicester depuis la saison 2018-2019, Ozan Kabak s'illustre à Liverpool depuis le mois de janvier. Comme son compatriote, il a fait ses preuves en Bundesliga avant de rejoindre une des places-fortes de la Premier League. Arrivé en prêt de Schalke, le joueur de 21 ans a rapidement récupéré un rôle de titulaire pour compenser les absences de Virgil van Dijk ou Joe Gomez. Et pourrait même intégrer la troupe de Jürgen Klopp sur le long terme.

Une progression linéaire de Galatasaray à Liverpool en passant par la Bundesliga

Le solide défenseur a attiré l'attention de nombreux clubs malgré la saison compliquée de Schalke. Mais il n'avait pas attendu de découvrir Anfield ou de s'imposer à la Veltins Arena pour faire parler de lui. Il n'avait que 18 ans quand il a découvert le monde professionnel et même la Ligue des Champions sous les couleurs de Galatasaray. Une seule demi-saison lui avait permis de convaincre Stuttgart de miser sur lui. Dès ses débuts en Bundesliga, la qualité de son jeu de tête, notamment sur les coups de pied arrêtés offensifs et son efficacité dans les duels avec de nombreuses interceptions ont plu aux plus grands clubs européens.

Il a d'abord préféré faire étape à Schalke pour poursuivre une progression linéaire qui lui permet désormais de jouer dans un des plus grands clubs du monde. Si ses débuts en Angleterre ont été compliqués avec des erreurs qui ont amené des buts adverses, le Turc a depuis redressé la barre pour s'affirmer comme le meilleur défenseur opérationnel des Reds. Un statut qu'Ozan Kabak étrenne désormais en équipe nationale où il a sa chance pour devenir le cadre de la défense d'une sélection turque qui a pris un départ idéal pour participer à son premier Mondial depuis plus de 20 ans. Et tout ça en à peine dix capes...


>