Qualifs Mondial-2022: un match à huis clos pour le Sénégal (Fifa)

Reuters

Dans son communiqué publié lundi et annonçant le train de sanctions, la Fifa précise que l'amende s'élève à 175.000 francs suisses (170.866 euros). Outre une entorse générale "aux règles de sécurité" et au maintien de l'ordre dans le stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, près de Dakar, l'instance suprême du football relève le jet d'objets, l'utilisation de lasers et de fumigènes dans les tribunes, ainsi qu'une banderole "offensante". La Fédération algérienne devra aussi s'acquitter d'une amende, de 3.000 francs suisses (2.929 euros), en raison de l'allumage de fumigènes et du jet d'objets lors du barrage Algérie-Cameroun (1-2 a.p.) le 29 mars à Blida.

Ces sanctions ne préjugent cependant pas d'une éventuelle décision sportive, après le recours algérien demandant à la Fifa de faire rejouer le match à cause de "l'arbitrage scandaleux", selon la Fédération algérienne, du Gambien Bakary Gassama. Les Fennecs ont été éliminés par un but inscrit à la dernière seconde de la prolongation par Karl-Toko Ekambi (120e+4), alors qu'ils pensaient tenir leur ticket pour le Mondial-2022 au Qatar avec un but à la 118e.


>