Maroc : C'est terminé pour Halilhodzic

AI / Reuters / Panoramic

L’information ne faisait plus aucun doute, elle a été officialisée ce jeudi. Vahid Halilhodzic a été démis de ses fonctions de sélectionneur du Maroc. Dans un communiqué, la Fédération marocaine annonce une séparation à l’amiable. « En raison des divergences de points de vue entre la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’entraineur de l’équipe nationale « A », M. Vahid Halilhodzic au sujet de la préparation idoine des Lions de l’Atlas pour la phase finale 22e édition de la Coupe du monde Qatar 2022, les deux parties ont convenu de se séparer à l’amiable », peut-on lire, avant un message de remerciements au coach pour les résultats obtenus.

Le cas Ziyech, mais pas que...

Longtemps protégé par ce bilan, fort d’un quart de finale à la CAN et d’une qualification pour le Mondial, Vahid Halilhodzic doit donc rendre son tablier. Lui qui avait été remercié par la Côte d'Ivoire avant la Coupe du monde 2010 la Côte d'Ivoire, puis par le Japon avant l'édition 2018, ne sera pas davantage sur le banc du Maroc lors du Mondial 2022 à compter du 20 novembre prochain au Qatar. Si la mise à l'écart d'Hakim Ziyech a cristallisé une partie de la défiance, croissante, entre le technicien franco-bosnien et ses dirigeants, ces derniers ont également été sensibles aux critiques sur la qualité de jeu de l’équipe et le manque de travail tactique de « coach Vahid », affaibli en outre par le départ de son très respecté adjoint, Mustapha Hadji, ce printemps.

L'heure de Regragui a sonné

A un peu plus de trois mois du grand rendez-vous au Qatar, il s’agit désormais de ne pas traîner pour nommer le successeur d’Halilhodzic sur le banc des Lions de l’Atlas. Tout indique qu’il s’agira de Walid Regragui (46 ans). Libre après une saison magistrale au Wydad Casablanca, conclue sur un doublé Botola-Ligue des Champions africaine, le Franco-Marocain a décliné plusieurs propositions très lucratives venues du Golfe persique. L’ancien devrait y retourner en novembre prochain, avec la casquette de sélectionneur de l’équipe nationale dont il porta les couleurs en tant que joueur.

 


>