Maroc : Boufal suspendu pour les barrages du Mondial

Reuters

"Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports qu'à la fin du match, il y a eu des altercations entre l'entraîneur adjoint égyptien Rogerio Paulo Dos Santos Cesar De Sa et le président de la Fédération marocaine M. Faouzi Lekjaa. Une bagarre générale s'en est suivie au cours de laquelle le joueur marocain Sofiane Boufal et le joueur égyptien Marwan Mostafa Daoud ont été identifiés", lit-on dans le communiqué de la Confédération africaine de football.

Cette dernière a décidé de sévir contre les joueurs susmentionnés en leur infligeant une suspension pour deux matchs : l'Egyptien manquera par conséquent la demi-finale et la finale (petite ou grande) que joueront les Pharaons ; Boufal (et le défenseur Sofiane Chakla, identifiés sur les images vidéo) seront privés des deux manches des barrages qualificatifs pour le Mondial 2022.

Par ailleurs, la Confédération africaine de football s'est penchée sur le quart entre le Sénégal et la Guinée équatoriale, également marqué par une altération verbale et physique entre éléments des deux équipes. Les Sénégalais Saliou Ciss et Keita Belda écopent d'un simple rappel à l'ordre "suite à leur comportement regrettable en fin de match", comme leurs homologues équato-guinéens Edu et Nsue. "Esteban Orozco est suspendu deux matchs dans n'importe quelle compétition officielle de la CAF", qui inflige "une amende de 5 000 USD à la Fédération équato-guinéenne de football."


>