Lizarazu : « En 1998, on avait un mutant, Zinédine Zidane »

Au cours d'un échange vidéo avec certains lecteurs abonnés de L'Equipe, Bixente Lizarazu a répondu à une question concernant l'équipe de France : qui sont les meilleurs ? Les Bleus d'Aimé Jacquet, sur le toit du monde en 1998 ou ceux de Didier Deschamps qui se sont hissés sur la même marche en 2018 ? Pour le latéral des Bleus à l'époque du premier sacre, la différence tient aussi dans une individualité particulière.

 

« Mbappé a massacré la défense de l'Argentine »

 

« J'aurais tendance à dire, on était plus forts en défense, on était plus expérimentés. Et on avait un mutant, Zinédine Zidane. Je dirais que le potentiel en attaque était plus important, de mon point de vue. Une fois que je vous ai dit ça, je déteste ce type de comparaisons. Chaque équipe à son mérite. Quand je parle de plus expérimenté, leur mérite à eux c'est, jeunes, d'avoir fait la Coupe du Monde comme ils ont fait. Très jeunes. Cette Coupe du Monde est montée en puissance avec le match de l'Argentine. On s'est un peu emmerdé sur les matches de poule, c'était pas génial à commenter, on ne peut pas dire le contraire. Mais le match contre l'Argentine, ça sentait la poudre, il y avait des éclairs sur le terrain, c'était le plus beau match à commenter avec la finale. Mbappé a massacré la défense de l'Argentine. La finale a été un match hyper émouvant, un match avec beaucoup d'émotions », a indiqué Lizarazu.