Coupe du monde : Tite explique son départ et revient sur la gestion de Neymar lors des tirs au but

Reuters

La Terre n'a pas fini de trembler au Brésil. L'élimination du Mondial vécue ce vendredi face à la Croatie est un véritable séisme dans le pays aux cinq étoiles, qui comptait énormément sur cette édition 2022 pour en décrocher une sixième. Malheureusement, il n'en sera rien et comme en 2018, l'aventure auriverde prend fin bien loin de la dernière marche, dès les quarts de finale. Un séisme auquel n'a pas survécu Tite. En effet, après l'élimination, le sélectionneur brésilien a annoncé son départ de la sélection en parlant d'une "fin de cycle", dont il est le premier à en faire les frais.

Une élimination sans doute encore plus dure à digérer puisque la Selecao s'est inclinée aux tirs au but au terme d'une partie équilibrée dans l'ensemble. Et si Neymar a marqué l'histoire en revenant à hauteur de Pelé au classement des buteurs brésiliens ce soir (avec 77 réalisations), c'est surtout son absence lors de la séance de penalties qui a beaucoup fait réagir. Une gestion à laquelle Tite a également fait allusion. "Neymar devait tirer en cinquième car c'est le tir au but le plus décisif et donc le plus difficile à tirer. Il y a beaucoup de pression."  Finalement, le Parisien n'aura même pas tenté sa chance. On comprend sans doute mieux ses larmes...


>