Coupe du Monde 2022 - Enfin la bonne pour l'Australie ?

beIN SPORTS

La Coupe du monde 2022 va enfin débuter dans dix jours et on a hâte de pouvoir suivre la compétition entre les différentes sélections. Dernier Mondial avec 32 pays, il s'annonce plus ouvert que jamais au vu de la période inédite à laquelle il va être disputé. Car pour la première fois de son histoire, la Coupe du monde aura lieu en hiver et cela redistribue grandement les cartes, que ce soit pour les grandes nations ou celles de moindre acabit. Et parmi ces nations-là, on peut citer l'Australie qui commence à devenir une habituée du plus grand rendez-vous mondial de football. Ainsi, la sélection d'Océanie va disputer son cinquième Mondial successif et de grandes ambitions sont au programme cette année.  

L'Australie veut enfin voir les 8es de finale du Mondial 

Pour l'Australie, le chemin vers le Mondial au Qatar est passé par un match de qualification face au Pérou. Au bout d'un suspense et surtout d'un match parfois insipide, les Socceroos ont fini par se qualifier lors de la séance de tirs au but. Et les joueurs de Graham Arnold ont pu célébrer comme il se doit cette cinquième qualification pour une Coupe du monde, eux qui vont maintenant devoir assumer leurs ambitions et surtout leur objectif d'aller en 8es de finale au sein d'un groupe plutôt corsé.



Pour l'Australie, c'est là tout le défi de ce Mondial, à savoir de pouvoir enfin se hisser hors de leur groupe et pouvoir être présent lors de la phase des matchs à élimination directe. Les Socceroos ont déjà réussi deux fois cette performance, avec une première fois lors du Mondial 1974. Puis l'Australie avait ensuite réussi à se hisser en 8e de finale lors de la Coupe du monde 2006 en Allemagne mais le parcours des Jaune et Vert avait pris fin lors d'un match cruel face à l'Italie, future lauréate de la compétition, et qui avait inscrit un penalty au bout du temps additionnel par Francesco Totti. Lors des éditions 2010, 2014 et 2018, l'Australie n'a plus réussi à dépasser le stade de la phase de groupes, tombant notamment en 2018 face à la France dans son groupe H mais ne déméritant pas lors du match d'ouverture avec une défaite 2 buts à 1 face aux futurs champions du monde français. Mais cette année, les Aussies veulent aller en 8e et ils devront compter sur une équipe intéressante dirigée par le sélectionneur Graham Arnold.

La fougue australienne au rendez-vous de ce Mondial qatari ?

Guidé par Graham Arnold, ancien coach du Sydney FC, l'Australie peut compter sur un homme de poigne en vue de réussir son Mondial 2022. Car Arnold a repris les rênes de la sélection après la Coupe du monde 2018 en Russie et il compte maintenant récolter les fruits de son travail lors de cette compétition au Qatar. Malgré une crise sanitaire et un effectif en demi-teinte, le sélectionneur des Socceroos n'a jamais lâché et est parvenu à qualifier son pays pour une cinquième Coupe du monde de suite. Il comptera maintenant sur certains éléments pour sortir de ce groupe D. Avec notamment Mathew Ryan, le portier de l'Australie et qui va participer à sa troisième Coupe du monde de suite. Le gardien du FC Copenhague n'est plus un bleu désormais et son immense expérience va lui servir, lui qui aura été présent au Brésil et en Russie. Passé par Arsenal, Valence, Bruges, mais aussi la Real Sociedad, Ryan connaît bien les grands championnats et les gros rendez-vous et cela ne pourra qu'être bénéfique.

Du côté des jeunes talents, on peut citer Denis Genreau, bien connu des Français puisque le joueur évolue du côté de Toulouse, pensionnaire de Ligue 1. Le milieu offensif est chez les Violets depuis 2021 et il s'éclate dans la Ville Rose, où il aura été champion de Ligue 2 et promu en Ligue 1 au terme de la dernière saison. Avec 2 buts et 3 passes décisives en 34 matchs de Ligue 2, il aura été un acteur important de l'accession du Téfécé en première division. Et désormais, il veut briller au Mondial afin d'aider les siens à filer vers les 8es de finale. Mais l'effectif des Socceroos reste assez limité et il va falloir compter sur une grosse entraide de chacun afin de pouvoir obtenir la qualification au sein d'un groupe qui ne compte pas se faire de cadeaux, notamment de la part des champions du monde français.

L'Australie va retrouver la France et peut rêver des 8èmes

Car le destin a voulu à nouveau réunir la France et les Australiens lors du tirage au sort de la phase de groupes de la Coupe du Monde. Ainsi, comme en 2018, la France et l'Australie vont s'affronter lors de leur premier match de la phase de groupes, à savoir le 22 novembre prochain. Et cette fois-ci, les Jaune et Vert veulent faire tomber les Bleus, désormais auréolés d'un statut de champion du monde. Après une défaite 2 buts à 1 en 2018 avec un penalty de Griezmann et un but contre son camp de Behich à la 80e minute du match, l'Australie n'avait pas démérité mais avait dû entamer son Mondial sans le moindre point. Et cela avait plombé la sélection océanienne.

Cette fois-ci, les Socceroos veulent gagner contre la France, avant d'affronter la Tunisie le 26 novembre et le Danemark le 30 novembre. Car, en cas de succès surprise face aux Bleus, les Australiens affronteraient ensuite les adversaires considérés comme lesplus abordables du groupe : Aigles de Carthage. Et ensuite, pour conclure cette phase de groupes, le Danemark sera au rendez-vous. Mais pour ce Mondial 2022 qui ne sera pareil à aucun autre disputé avant, l'Australie sait que les surprises peuvent être légion et les Socceroos sont prêts à frapper un grand coup au Qatar. Il n'y a désormais plus qu'à briller et enfin pouvoir retrouver le chemin des 8es de finale, 16 ans après celui en Allemagne. Tout le peuple australien est prêt à vibrer devant les joueurs de Graham Arnold et surtout à s'enflammer, d'autant qu'au pays, ça sera la première fois qu'un Mondial est disputé en plein été et que cela promet des ambiances de grande fête si les joueurs vont loin...


>