Coupe du Monde 2022 : Des grands noms vont sortir !

Reuters

Europe

Equipes engagées (au début des qualifications) : 55

Places qualificatives: 13

Equipes déjà qualifiées: 10

Au moins un des deux derniers champions d'Europe ne verra pas le Qatar ! Le tirage au sort des barrages européens a compliqué la tâche de la Seleçao et de la Nazionale, qui pourraient s'affronter le 29 mars au Portugal lors d'une finale à suspense. Attention néanmoins à ne pas manquer ce rendez-vous: à Porto, les Portugais de Cristiano Ronaldo accueillent les Turcs en demi-finale, tandis que les Italiens reçoivent la Macédoine du Nord, jeudi (20h45).  Deux autres billets doivent être distribués, mais pas pour la Russie, exclue par la Fifa, ce qui qualifie directement la Pologne de Robert Lewandowski pour la finale des barrages, contre la Suède ou la République tchèque, opposées en demie jeudi. Autre affiche des demies: pays de Galles - Autriche, dont le vainqueur devra patienter pour jouer sa finale, car le match Ecosse-Ukraine a été reporté à juin en raison de l'invasion russe en Ukraine. 

Afrique

Equipes engagées : 54

Places qualificatives: 5

Equipes déjà qualifiées: 0

Sadio Mané et Mohamed Salah, les stars de Liverpool, se retrouvent pour un nouvel épisode de leur duel après la finale de la Coupe d'Afrique remportée par le Sénégal face à l'Égypte (0-0, 4 t.a.b. à 2), avec match aller au Caire. L'autre affiche de ces barrages africains, disputés en matches aller-retour, oppose deux habitués de la Coupe du monde, le Cameroun (7 participations, record d'Afrique) et l'Algérie (4 participations), match aller à Douala, match retour à Blida. Des dix équipes de ces barrages, seul le Mali n'a jamais disputé de Mondial. Les Aigles d'Hamari Traoré reçoivent la Tunisie vendredi. Le Maroc de Vahid Halilhodzic part favori avant de se rendre à Kinshasa affronter la RD Congo. Enfin les deux géants anglophones Ghana et Nigeria, qui ont raté leur CAN avec une élimination au premier tour pour les Black Stars et en 8e de finale pour les Super Eagles, se disputent le dernier billet, avec l'aller à Accra.

Amérique du Sud

Equipes engagées : 10

Places qualificatives : 4 ou 5

Equipes déjà qualifiées: 2

Derrière le Brésil et l'Argentine, déjà qualifiés, la lutte fait rage lors des deux dernières journées des éliminatoires, où les quatre meilleures équipes auront un ticket direct pour Doha, le 5e disputant un barrage intercontinental. L'Equateur, troisième avec quatre points d'avance sur le 5e, n'est plus très loin du Qatar avant son déplacement au Paraguay, un mal-classé. La dernière place directement qualificative et la place de barragiste intercontinental seront disputées entre Uruguay, Pérou et Chili qui se tiennent en trois points, voire la Colombie, qui garde espoir avec quatre points de retard sur le 5e. Les duels Uruguay-Pérou et Chili-Uruguay, jeudi et mardi, vaudront cher.

Asie

Equipes engagées : 46

Places qualificatives: 5 ou 6

Equipes déjà qualifiées : 3 (Qatar, Iran, Corée du Sud)

Le Qatar a son billet en poche en qualité de pays-hôte. L'Iran a validé le sien fin janvier, la Corée du Sud début février. Mais rien n'est encore décidé dans le groupe B des qualifications, qui se terminent le 29 mars avec un billet pour les deux premiers. En tête, l'Arabie saoudite ne compte plus qu'un point d'avance sur le Japon, et quatre sur l'Australie, qui a l'occasion de renverser la table, car elle affronte ses deux adversaires directs en mars. Les deux troisièmes de groupe (actuellement Emirats arabes unis dans le groupe A et Australie dans le groupe B) s'affronteront à l'issue de ces qualifications en match aller-retour, le vainqueur participant à un barrage intercontinental aller-retour contre un représentant de l'Océanie, de l'Amérique du Sud ou de la Concacaf.

Concacaf (Amérique du Nord, centrale et Caraïbes)

Equipes engagées : 35

Places qualificatives : 3 ou 4

Equipes déjà qualifiées : 0

Le Canada, les Etats-Unis et le Mexique sont en pole position pour décrocher leur billet dans la zone Concacaf, où un quatrième pays sera envoyé en barrage inter-continental. Trois rencontres restent à jouer dans le tour final de cette confédération, où le Panama et le Costa Rica continuent de garder espoir. Le duel Mexique - Etats-Unis du 24 mars sera l'un des sommets de la semaine.

Océanie

Equipes engagées : 11

Places qualificatives: 0 ou 1

Equipes déjà qualifiées: 0

Un tournoi de qualification a démarré au Qatar ces derniers jours, avec notamment la Nouvelle-Zélande, les Îles Salomon ou encore Tahiti. Son vainqueur, désigné le 30 mars, participera à un barrage intercontinental.

 

                


>